BANK AL MAGHRIB : Un déficit budgétaire compris entre 4,5% et 5% du PIB et une hausse de la consommation finale de 10% pour l’année 2011

Fait : Nouvelles prévisions de BANK AL MAGHRIB pour 2011.

Analyse : Selon BANK AL MAGHRIB – BAM- le déficit budgétaire pour l’année 2011 serait compris entre 4,5% et 5% du PIB au lieu de la fourchette initialement fixée de 3,5% à 4%. Ce creusement du déficit serait essentiellement dû à une augmentation importante des dépenses de compensation, s’élevant à MAD 45 Md, et à la révision à la hausse du SMIG. Pour sa part, la consommation finale en 2011 devrait s’accroître de 10% à prix courant, contre 3,6% en 2010, suite au renforcement du pouvoir d’achat couplé au maintien de l’inflation à un niveau raisonnable.

Conclusion : Situation délicate pour les finances publiques qui doivent faire face tant à l’aggravement de la charge de compensation qu’à la hausse des traitements des fonctionnaires à partir de juillet 2011.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: