ATTIJARIWAFA BANK : Visa du CDVM pour l’émission d’un emprunt obligataire subordonné de MAD 1 Md

Fait : Émission d’un emprunt obligataire subordonné réservé aux institutionnels.

Analyse : Le Groupe ATTIJARIWAFA BANK vient d’obtenir le visa du CDVM portant sur l’émission d’un emprunt obligataire subordonné d’une maturité de 7 ans. Cette opération porte sur un montant global de MAD 1 Md et se décompose en quatre tranches :
  • Une tranche « A » à taux fixe cotée à la Bourse de Casablanca d’un plafond de MAD 1 Md d’une valeur nominale de MAD 100 000 ; 
  • Une tranche « B » à taux révisable annuellement cotée à la Bourse de Casablanca d’un plafond de MAD 1 Md d’une valeur nominale de MAD 100 000 ; 
  • Une tranche « C » à taux fixe non cotée à la Bourse de Casablanca d’un plafond de MAD 1 Md et d’une valeur nominale de MAD 100 000 ; 
  • Et, une tranche « D » à taux révisable annuellement non cotée à la Bourse de Casablanca d’un plafond de MAD 1 Md et d’une valeur nominale de MAD 100 000.
Le montant total adjugé sur les quatre tranches ne devra en aucun cas dépasser MAD 1 Md autorisé par l’Assemblée Générale. Le taux fixe sera déterminé sur la base de la courbe secondaire du taux observé en date du 6 juin 2011 (soit 3,97%) augmenté une prime de risque de 80 pbs, soit 4,77%. Pour sa part, le taux révisable annuellement sera indexé au taux 52 semaines (calculé à partir de la dernière adjudication sur le marché primaire faite avant chaque date d’anniversaire) avec prime de risque également de 80 pbs, soit 4,30% pour la première année.

Conclusion : A travers cette opération ATTIJARIWAFA BANK vise à diversifier ses sources de financement tout en renforçant le niveau de ses fonds propres (un ratio de solvabilité de 10,82% en 2010) afin de s’aligner sur le nouveau taux minimum requis en terme de ratio de solvabilité, soit 12% en 2011.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: