CREDIT DU MAROC : Des réalisations au T1 2011 plombées par la hausse du coût du risque

Fait : Publication des résultats trimestriels.

Analyse : Au terme du premier trimestre 2011, CREDIT DU MAROC parvient à dégager des résultats trimestriels consolidés globalement bien orientés comme en atteste les évolutions suivantes :
  • Une croissance de près de 3% des créances sur la clientèle à MAD 34,3 Md ; 
  • Une quasi-stagnation des dépôts envers la clientèle à MAD 34,0 Md ; 
  • Une progression de 10,6% du PNB à M MAD 540,9, suite principalement à l’amélioration de 10,4% de la marge d’intérêt à M MAD 435,8 et l’ascension de 77,7% à M MAD 38,0 du résultat sur opérations de marché compensant largement le recul de 5,3% de la marge sur commissions à M MAD 82,9 ; 
  • Un alourdissement de près de 5% à M MAD 226,3 des charges générales d’exploitation, fixant le coefficient d’exploitation à 46,3% (vs. 48,1% en T1-2010) ; 
  • Une hausse de près de 83,8% à M MAD 114,5 du coût du risque, imputable aux répercussions de la crise internationale sur certains secteurs d’activité ; 
  • Et, une contraction de 7,9% du RNPG à M MAD 109,3.
Conclusion : En dépit de réalisations commerciales en progression, la rentabilité de la filiale marocaine du CREDIT AGRICOLE France a été fortement impactée par la hausse du coût du risque au titre du premier trimestre 2011. Valorisée à MAD 788 et compte tenu d’un cours au 23/05/2011 de MAD 867, nous maintenons notre recommandation d’alléger le titre des portefeuilles.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: