CMT : Nouvelle levée probablement pour financer son plan de développement à l’international

Fait : Avis de convocation à l’AGO réunie extraordinairement le 20 juin 2011.

Analyse : La COMPAGNIE MINIERE DE TOUISSIT –CMT- convoque ses actionnaires à l’Assemblée Générale Ordinaire –AGO- réunie extraordinairement le 20 juin 2011 afin de délibérer sur le principe d’émettre, dans un délai d’un an, un ou plusieurs emprunts obligataires, en une ou plusieurs tranches, avec ou sans appel public à l’épargne, jusqu’à concurrence de M MAD 500.

Rappelons qu’en 2009, CMT a émis un emprunt obligataire convertible en actions cotées de M MAD 250 sur une durée totale de 5 ans. Cette émission avait pour objet de financer son programme d’investissement notamment pour des opérations de croissance externe en Afrique qui n’ont finalement été réalisées qu’en partie.

Dans le cadre de sa stratégie de diversification et de consolidation de ses activités, la société a acquis en 2010 (i) 20% du capital de OSEAD MINING COTE D’IVOIRE pour un montant de K MAD 65 ainsi que (ii) 10% du capital de OSEAD MAURITANIE SA pour M MAD 5,3. Cette dernière est destinée principalement à l’exploration et l’exploitation de mines d’uranium, produit dont la demande semble croissante en provenance notamment des producteurs d’énergie nucléaire.

A travers cette nouvelle levée, la filiale minière marocaine de TRUFFLE CAPITAL est vraisemblablement entrée dans la phase exécutoire de son programme de croissance externe longtemps retardé. Capitalisant en 2010 sur l’évolution positive des cours des métaux (Plomb, Argent et Zinc) ainsi que sur les niveaux de couverture favorables, CMT affiche des revenus de M MAD 518,4 (+16,4%) et une capacité bénéficiaire de M MAD 265,0, en hausse de 28,1%.

Conclusion : L’émission de ce nouvel emprunt obligataire devrait a priori servir à la recapitalisation de ses filiales OSEAD MINING COTE D’IVOIRE et OSEAD MAURITANIE SA, entrées vraisemblablement dans les phases de closing de leurs acquisitions minières.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: