ANRT : Un taux d’équipement des ménages en Internet de 25% à fin 2010 contre 20% une année auparavant

Fait : Chiffre 2010 de l’enquête nationale sur les Technologies de l’Information et de Communication.

Analyse : Selon l’enquête nationale sur les Technologies de l’Information et de Communication -TIC- de l’ANRT, l'équipement des ménages en téléphonie fixe augmente en 2010 de 4 points à 39% par rapport à 2009. Le fixe avec mobilité restreinte accapare 29% des équipements des ménages tandis que le fixe traditionnel en concentre 13%.

De son côté, le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans les foyers progresse de 17 points par rapport à 2009 pour se fixer à 84% et ce, notamment suite à l’octroi de la 3ème licence 2G à un troisième opérateur national. Pour leur part, près de 4% des individus équipés en téléphonie mobile ont changé d'opérateur en 2010 dont 54% en raison d’une offre promotionnelle d'un opérateur concurrent et 50% pour le prix des communications. 4% des individus équipés en téléphonie mobile prévoient de changer d'opérateur en 2011.

Au volet de la 3G, près de 6% des individus équipés en mobile déclarent utiliser ce service à partir de leur téléphone mobile. Les principales raisons de la non-utilisation massive des services 3G sont :
  • L'incompatibilité du terminal aux services 3G pour 63% des utilisateurs ; 
  • Le manque d'utilité pour 60% d'entre eux ; 
  • La difficulté d'utilisation pour 47% d'entre eux.
Preuve de l’évolution des habitudes des usagés, 14% des individus équipés en téléphonie mobile prévoient d'utiliser les services 3G sur leur mobile en 2011. Le taux de pénétration des ordinateurs dans les ménages se renforce, quant à lui, à 34% en partie grâce aux initiatives gouvernementales ainsi qu’aux nouvelles offres proposant des ordinateurs à des prix très attractifs afin d’accompagner les offres d'accès à Internet.

Enfin, le taux de pénétration d'Internet dans les foyers s’élargit de 5 points à 25% ; l'arrivée de la 3G ayant participé à la démocratisation de l'équipement des foyers. Le haut débit mobile accapare 78% des foyers tandis que l’ADSL en concentre 32%. Notons que 27% des foyers non équipés en Internet souhaitent s'équiper dans les 12 prochains mois dont 92% en haut débit mobile.

Conclusion : Les foyers marocains semblent s’orienter progressivement vers davantage d’utilisation de produits de télécommunication, comme en témoigne l’évolution positive de leur niveau d’équipement, dans le sillage de la baisse des prix consentie par les différents opérateurs.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: