CELLULOSE DU MAROC : Prise de contrôle par le Groupe SAUDI PAPER COMPANY

Fait : Publication du communiqué de presse.

Analyse : CDG DEVELOPPEMENT, filiale de la CAISSE DE DEPOT ET DE GESTION –CDG-, vient de signer un mémorandum d’entente avec le Groupe SAUDI PAPER COMPANY, à travers sa filiale SAUDI INVESTMENT AND INDUSTRIAL DEVELOPMENT COMPANY. Au terme de cet accord, le Groupe saoudien devrait prendre le contrôle de CELLULOSE DU MAROC tandis que CDG DEVELOPPEMENT devrait maintenir une participation minoritaire dans cette société. Cette opération, qui valorise 100% des fonds propres de CELLULOSE DU MAROC à un montant variant entre M MAD 505 et M MAD 620, devrait être achevée à fin juillet 2011.

L’entrée de SAUDI PAPER COMPANY dans le capital de CELULLOSE DU MAROC devrait permettre à cette dernière d’accélérer son développement dans un contexte de fortes tensions concurrentielles sur le marché. Pour CDG DEVELOPPEMENT, cette opération traduit sa volonté de se recentrer sur ses métiers de base, à savoir (i) l’aménagement et le développement urbain, (ii) la promotion et le développement immobilier, (iii) les services aux collectivités et (iv) les infrastructures.

Créé en 1989, le Groupe saoudien SAOUDI PAPER est leader dans la fabrication de mouchoirs en papier au niveau du monde arabe et important producteur de papier mouchoirs haut de gamme sur les marchés national et international. Parmi les principales marques du Groupe (i) MANADEEL, (ii) EXCELLENCE, (iii) MOUCHOIR, (iv) ZAMAN, (v) CITY, (vi) PURE et (vii) WEEKEND. le Groupe dispose également de plusieurs filiales, opérant dans le recyclage et dans la collecte de papiers, implantées notamment aux Émirats arabes unis, au Maroc (AL MADAR PAPER TRADING), au Bahreïn, en Jordanie et en Algérie.

Enfin, le Groupe saoudien détient un fonds d’investissement baptisé SAUDI INVESTMENT AND INDUSTRIAL DEVELOPMENT COMPANY dont l’objectif et d’optimiser les opportunités d’investissements du Groupe dans le Royaume d’Arabie Saoudite et dans le Monde.

Conclusion : La concrétisation de ce partenariat témoigne du fort potentiel du secteur marocain de sylviculture et de papier tant à l’échelle nationale qu’à l’international
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: