BALANCE COMMERCIALE : Un déficit en aggravation de 33,3% à MAD 25,6 Md à fin février 2011

Fait : Statistiques préliminaires de l’Office des Changes à fin février 2011.

Analyse : Au terme du mois de février 2011, les exportations marocaines de marchandises totalisent MAD 26,2 Md, en hausse de près de 28% comparativement à une année auparavant. Hors phosphates, les exportations enregistrent une progression de 17,5% à MAD 19,7 Md tandis que les ventes de phosphates et dérivées se sont établies à MAD 6,5 Md, réalisant à un bond de 75,8% à fin février 2011.

Cette performance est notamment redevable à la bonne tenue des produits finis d’équipements (+40,2%), des produits bruts (+39,1%) et des produits de consommation (+13%). A contrario, les exportations des produits alimentaires reculent de 10,2%. Plus dynamique, les importations de marchandises affichent une croissance de 30,5% à MAD 51,8 Md, contre MAD 39,6 Md en février 2010.

Hors pétrole, les importations se hissent de 27,8% à MAD 47 Md tandis que les achats de pétrole se hissent de 67,9% à MAD 4,7 Md (vs. MAD 2,8 Md en février 2010). Dans ce sillage, le taux de couverture ressort à 50,7%, contre 51,7% une année auparavant. Par conséquent, le déficit de la balance commerciale ressort en aggravation de 33,3% à MAD 25,6 Md, contre MAD 19,2 Md en février 2010.

Conclusion : Pâtissant du renchérissement des prix des matières premières à l’international compte tenu d’un contexte géopolitique perturbé, la balance commerciale creuse son déficit au terme du second mois de l’année 2011.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: