AUTOROUTES DU MAROC : Hausse de 17,5% à MAD 1,6 Md du chiffre d’affaires à fin 2010

Fait : Publication des comptes à fin 2010.

Analyse : Au terme de l’année 2010, la SOCIETE NATIONALE DES AUTOROUTES DU MAROC –ADM- affiche un chiffre d’affaires de près de M MAD 1 587,1, en progression de 17,5% comparativement à l’exercice précédent, consécutivement à la hausse du trafic enregistré sur ses différents axes routiers en concession. Plus dynamique, l’excédent brut d’exploitation gagne 28,4% à M MAD 968,4, grâce à la maîtrise des charges opérationnelles notamment les autres charges externes en repli de 1,5% à M MAD 373,2.

Par conséquent, la marge d’EBITDA ressort à 61,0%, en hausse de 5,2 points. Dans ce sillage, le résultat d’exploitation progresse de 93,3% à MAD 186,6, suite à l’élargissement des reprises d’exploitation de 55,8% à M MAD 81,0. De ce fait, la marge opérationnelle s’élève à 11,8%, en élargissement de 4,7 points.

En revanche, le résultat financier creuse son déficit à M MAD -1 262,7 contre M MAD -403,0 en 2009, en raison de l’accroissement des charges financières à savoir (i) les dotations financières de 2,9x à M MAD 818,7, (ii) les charges d’intérêts de 1,5x à M MAD 967,4 et (iii) les pertes de changes de 3,2x à M MAD 39,1. Rappelons qu’en 2010, ADM a émis un emprunt obligataire de MAD 2,0 Md pour financer son plan d’investissement 2008-2015 de MAD 32,0 Md. Pour sa part, le résultat non courant enregistre un bond de 9,3x à M MAD 28,6, suite à l’expansion des autres produits non courants de 9,0x à M MAD 37,2.

Au final, le résultat net négatif grève son déficit à M MAD -1 056,0 contre M MAD -310,5 en 2009. Côté bilanciel, les ressources stables s’apprécient de 26,9% à M MAD 35 056,9 consécutivement à l’émission de l’emprunt obligataire, tandis que l’actif immobilisé se hisse de 21,0% à M MAD 33 622,5. De facto, le Fonds de Roulement se redresse à M MAD 1 434,3 contre M MAD -154,4 en 2009.

De son côté, l’excédent de fonds de roulement se détériore de 72,4% à M MAD -303,9. En conséquence, la trésorerie nette s’améliore de 83,5% à M MAD 1 738,2, suite à la bonification des titres et valeurs de placements de 47,2% à M MAD 1 821,0 conjugué à la baisse des concours bancaires de 68,8% à M MAD 154,3. L’endettement net d’ADM s’élève, quant à lui, à M MAD 24 989,9, en appréciation de 34,4%, portant ainsi le gearing à 338,7% (+83,5 points).

Conclusion : Le concessionnaire du réseau autoroutier marocain supporte toujours le poids de ses investissements d’envergure dans l’attente d’une rentabilisation conséquente à moyen et à long terme.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: