MEDIACO MAROC : Des réalisations 2010 grevées par une conjoncture difficile

Fait : Communiqué relatif aux réalisations à fin 2010.

Analyse : Au cours de l’année 2010, MEDIACO MAROC a évolué dans un contexte difficile marqué par :
  • • Le non paiement de la troisième tranche de l’emprunt obligataire malgré la cession d’un actif dédié à cet effet ; le banquier centralisateur privilégiant l’apurement de ses encours au lieu de payer les obligataires comme convenu ;
  • • A la suite de cet incident, MEDIACO a publié un Business Plan faisant ressortir un cash flow positif de M MAD 14,0 pour l’année 2010 devant découler de la cession de l’activité transport de matériaux au début du S2 2010 (opération qui n’a pu se réaliser que la semaine dernière) et du démarrage de chantiers importants durant la même période (qui n’ont finalement démarré qu’en 2011) ; 
  • • Les négociations de l’actionnaire principal avec des repreneurs potentiels qui devaient se traduire par une importante injection de fonds permettant à MEDIACO de combler le déficit de trésorerie ; 
  • • Publication d’un profit warning non chiffré du au manque de visibilité sur l’impact des pertes générées par le contrat de transport de matériaux sur les comptes au 31 décembre 2010.
Dans ces conditions et face à l’exacerbation de la concurrence avec l’arrivée de nouveaux opérateurs européens, MEDIACO MAROC affiche à fin 2010 un résultat net déficitaire de M MAD –40, dont M MAD –30 imputable à la branche –Activité Transport-. Compte tenu de ce qui précède, la société est désormais dans l’incapacité de faire face à ses engagements financiers qui se montent à M MAD 255 dont M MAD 50 d’emprunt obligataire. En conséquence, le Conseil d’Administration, en concertation avec les commissaires aux comptes, a décidé de recourir au redressement judicaire tel que prévu par l’article 560 du code de commerce.

Conclusion : Péripéties tragiques pour le premier émetteur coté en défaut de paiement mis à mal par des choix stratégiques non judicieux ainsi que par un retournement inopiné de conjoncture. Au regard des éléments précités, nous maintenons notre suspension de recommandation sur le titre MEDIACO MAROC.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: