HOLCIM MAROC : Léger repli de 1,4% du RNPG à M MAD 659,3

Fait : Publication des comptes annuels 2010 de HOLCIM.

Analyse : Subissant visiblement l’impact de l’arrivée d’un nouvel opérateur dans la région du centre, et en dépit d’une hausse des prix, le chiffre d’affaires consolidé de HOLCIM fait du surplace se stabilisant à M MAD 3 543,8 (Vs. Nos prévisions de M MAD 3 653,9).

Pour sa part, le REX consolidé se bonifie de 3,4% à M MAD 1 256,8 (vs. nos prévisions de M MAD 1 269,7), grâce notamment à l’impact d’une variation de stock positive de M MAD 4,4 (contre M MAD -33,5 en 2009) couplé au doublement des autres produits d’exploitation à M MAD 102,5. La marge opérationnelle s’établit, ainsi, à 35,5% (vs. 34,3% en 2009). Enfin, le RNPG s’établit à M MAD 659,3 (vs. nos prévisions de M MAD 733,5) contre M MAD 668,6 en 2009, soit une dépréciation de 1,4%. Côté structure bilancielle, le BFR de la société ressort négatif à M MAD -87,8 tandis que le Fonds de Roulement de la société s’établit à M MAD 336,8. En conséquence, la TN se fixe à M MAD 424,6. En termes d’endettement, la dette nette s’élargit de 15,8% à M MAD 1 275,4, fixant un gearing de 49,7%, contre 47,4% une année auparavant.

En social, le chiffre d’affaires régresse de 4,2% à M MAD 2 213,9. En revanche, et grâce à une optimisation de ses charges opératoires, le REX s’élargit de 4,5% à M MAD 921,8. Intégrant un résultat non courant de M MAD -37,1 (Vs. M MAD 2,5 en 2009) et un résultat financier de M MAD -67,8 (vs. -78,1 en 2009), le RN recule légèrement de 1,5% à M MAD 559,6.

Conclusion : Dans un contexte sectoriel marqué par une recrudescence de la concurrence, HOLCIM parvient à préserver ses marges, suite vraisemblablement à un effet prix. En 2011, le doublement de la capacité de son usine à Fès devrait lui permettre de compenser une éventuelle baisse des ventes sur la région de Casablanca en raison de la concurrence acharnée menée par LAFARGE CIMENTS et CIMENT DE L’ATLAS.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: