FENIE BROSSETTE : Quasi-stagnation des indicateurs d’exploitation en 2010

Fait : Communiqué sur les résultats annuels 2010.

Analyse : En dépit de la morosité de l’activité observée dans le secteur des BTP, FENIE BROSSETTE parvient à générer un chiffre d’affaires de M MAD 600,2 contre M MAD 599,0 une année auparavant. En parallèle, le résultat d’exploitation se maintient à M MAD 56,0, fixant la marge opérationnelle à 9,3%.

En revanche, plombé par la non récurrence des éléments exceptionnels (notamment la plus-value nette réalisée suite à la cession d’un terrain de M MAD 50,7 et l’avantage fiscal liée à la troisième année consécutif post-IPO de M MAD 7,4), le résultat net ressort en baisse de 59,9% à M MAD 39,3. Retraitée des éléments non récurrents, la capacité bénéficiaire demeure en quasi-stagnation comparativement au résultat net 2009 retraité (M MAD 39,9).

In fine, le conseil d’administration de la société a décidé de proposer aux actionnaires lors de la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 15, traduisant un Dividend Yield de 3,0% sur la base du cours de MAD 496,3 en date du 17 mars 2011.

Conclusion : Fort de son dynamisme commercial et de la notoriété de ses différentes marques, FENIE BROSSETTE parvient à résister à une conjoncture difficile en 2010.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: