DISWAY : Optimisation de la rentabilité d’exploitation en 2010

Fait : Publication des résultats annuels 2010.  

Analyse : Durant l’année 2010, DISWAY a évolué dans un contexte caractérisé par :
  • • La conduite avec succès de la fusion avec DISTRISOFT ; 
  • • La signature de nouveaux contrats de distribution d’ordinateurs portables SONY et TOSHIBA ; 
  • • Et, l’arrivée de nouveaux concurrents sur le marché national de la grossisterie informatique.

Dans cet environnement plutôt perturbé et face à une poursuite de la baisse des prix, DISWAY parvient à afficher des évolutions en proforma globalement satisfaisantes. En effet, DISWAY limite la baisse de ses revenus à seulement –2,2% à M MAD 1 658,5 (+42,2% en publié). Pour sa part et profitant d’une bonne maîtrise des charges opératoires, le résultat d’exploitation fait état d’une appréciation de 33,2% à M MAD 106,6 (+100,1% en publié), renforçant de 1,7 points la marge opérationnelle à 6,4%.

Au final et subissant la contre-performance du résultat financier (M MAD –2,9) suite aux pertes de change enregistrées sur les opérations en dollar, le résultat net prend 1,1% à M MAD 76,8 (+49,7% en publié), fixant la marge nette à 4,6%. Dans ce contexte, le Conseil d’Administration de DISWAY décide de proposer à la prochaine AGO des actionnaires la distribution d’un dividende de MAD 21,0, traduisant un pay-out de 51,5%.

En consolidé, les états de synthèse, tels que publiés, font ressortir un chiffres d’affaires de M MAD 1 694,3 (contre M MAD 1 189,8 en 2009). Pour sa part, le résultat d’exploitation s’établit à M MAD 101,9 (contre M MAD 53,8 en 2009). De son côté, le RNPG s’élève à M MAD 71,6 (contre M MAD 51,2 en 2009). En termes de perspectives et au regard de l’exacerbation du contexte concurrentiel, DISWAY entend axer sa stratégie de développement autour de :
  • • La consolidation des synergies opérationnelles de la récente fusion entre MATEL PC MARKET et DISTRISOFT ; 
  • • La préservation des parts de marché et le développement de nouveaux relais de croissance à l’export ; 
  • • L’achèvement de la mise en service de la nouvelle plateforme logistique au T3 2011 (dont l’investissement hors foncier s’élève à M MAD 40,0) afin de réduire les coûts de stockage et améliorer la qualité de service ;  
  • • La rationalisation du BFR et la maîtrise du risque de change ; 
  • • Et, la mise en place d’un site de e-commerce afin de multiplier les opportunités commerciales et fluidifier les transactions.
Conclusion : Malgré les différentes contraintes liées à la restructuration organisationnelle interne et en dépit d’un contexte concurrentiel difficile, DISWAY semble muni de moyens financiers et matériels solides pour maintenir un niveau de rentabilité satisfaisant.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: