CIH : Des résultats 2010 impactés par des opérations d’assainissement

Fait : Publication du communiqué de presse des résultats annuels 2010.

Analyse : Constituant l’année de démarrage du plan stratégique visant à transformer le CIH en banque Universelle, l’année 2010 a été marquée par un volet majeur d’assainissement qui a concerné notamment (i) le dénouement du déficit fiscal, (ii) le provisionnement des dossiers historiques, (iii) la cession des actifs hôteliers, (iv) la radiation bilancielle des créances et (v) l’assainissement opérationnel.

Le coût de ces opérations s’élevant à M MAD 202,3 comptabilisé sur l’exercice. Dans ce sillage, le CIH clôture l’exercice 2010 sur des résultats sociaux mitigés comme en atteste les évolutions suivantes :
  • • Une croissance de 12,9% des dépôts à vue de la clientèle, profitant notamment de l’ouverture de 20 nouvelles agences en 2010 portant le nombre de représentations à 170 ; 
  • • Une amélioration de 7,0% de l’encours des crédits sains ;
  • • Un retrait de 20% de l’encours des créances en souffrance nettes des provisions et des agios réservés ;
  • • Une hausse de 1,5% du PNB à M MAD 1 234,9 et un allégement de 8,8% des charges d’exploitation à M MAD 740,0, aboutissant à un coefficient d’exploitation en amélioration de 6,7 points à 66,6% (vs.59,9%) ;
  • • Une augmentation de 22% du RBE à M MAD 494,9 ; 
  • • Une baisse de 8,6% du coût du risque à M MAD 138,4 comportant la couverture des dossiers historiques ; 
  • • Un déficit du résultat non courant de M MAD -202,3 en 2010, contre un bénéfice de M MAD 64,9 en 2009 expliquée par les opérations d’assainissement ;
  • • Et, un résultat net en retrait de 36,6% à M MAD 144,5.
En consolidé, et suite à la déconsolidation des actifs hôteliers, le RNPG de la banque réalise un bond de 134% à M MAD 232,8, contre M MAD 98,9 en 2009. Enfin, signalons que le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende unitaire de MAD 6 (même niveau qu’en 2009), soit un pay out de 58,8%, fixant le Dividend Yield à 2,0%, compte tenu d’un cours boursier de MAD 300 en date du 24/03/2011.

Conclusion : Les résultats du CIH au titre de l’exercice 2010 reflètent la politique du nouveau Management qui semble accélérer l’assainissement de l’établissement. En termes de perspectives, la Banque devrait adopter un nouveau plan industriel 2011-2014 qui vise notamment le renforcement de son positionnement sur les activités de base, l’ouverture sur de nouveaux métiers en vue de diversifier le risque et l’amélioration sensible des fondamentaux de la banque.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: