ASSURANCES : Accroissement de 4,5% des primes émises à MAD 21,9 Md à fin 2010

Fait : Une activité boostée par la Non Vie.

Analyse : Au terme de l’année 2010, les primes émises par le secteur des assurances au Maroc s’élèvent à MAD 21,9 Md, en progression de près de 4,5% comparativement à 2009 (vs. 6% en 2009, 7% en 2008 et 20% en 2007). Par branche, la Non Vie demeure prédominante accaparant 69,6% (vs. 68% en 2009) du chiffre d’affaires du secteur avec un volume de MAD 15,2 Md, soit une hausse de 7,0% en 2010. Cette progression s’explique notamment par la hausse de 9,6% des risques incendie à M MAD 1,0 Md et par la croissance de 7,4% de l’assurance Automobile, laquelle draine un volume de MAD 7,1 Md à fin décembre 2010. Pour sa part, l’assurance Vie et Capitalisation enregistre un recul de 0,9% à MAD 6,7 Md à fin 2010 (contre +1,6% en 2008/2009).

Ainsi, l’essoufflement de l’assurance Vie est notamment imputable à (i) la volonté des assureurs de favoriser l’épargne longue et récurrente et (i) l’orientation des banques vers le développement de leurs propres produits au détriment de ceux de la bancassurance. S’agissant du classement par compagnie, WAFA ASSURANCE conserve sa position de leader avec MAD 4,5 Md de primes talonnée de très près par RMA WATANYA avec un volume de MAD 4,4 Md, établissant leurs parts de marchés respectives à 20,6% et 20,3%.

Non loin derrière, AXA ASSURANCES MAROC et CNIA SAADA occupent respectivement la 3ème et 4éme place revendiquant ainsi des parts de marché respectives de 13,7% et 13,6% avec des primes de MAD 3,1 Md pour AXA et MAD 3,0 Md pour CNIA SAADA. Enfin, les filiales assurances du Groupe HOLMARCOM arrivent en 5ème et 6ème position avec un volume d’affaires de MAD 1,22 Md pour SANAD et MAD 1,19 Md pour ATLANTA.

Conclusion : Le secteur des assurances semble connaître ces dernières années un certain essoufflement notamment imputable à la fin de l’euphorie de l’Assurance Vie. Toutefois, la mise en place du contrat-programme initié par le Gouvernement devrait permettre au secteur de connaître une véritable dynamique à travers l’investissement par les compagnies de nouveaux gisements de croissance et l’extension de la couverture de certaines garanties.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: