TELECOMS : Un taux de pénétration Mobile de 101,49% à fin décembre 2010

Fait : Chiffres du secteur télécoms au T4 2010.

Analyse : Les chiffres publiés par l’ANRT font ressortir un élargissement annuel de 26,4% du parc global Mobile à près de 32,0 millions de clients à fin décembre 2010 (+4,8% par rapport au T3 2010), portant le taux de pénétration au-delà de la barre psychologique des 100% à 101,49% contre 81,18% une année auparavant. 96% des clients Mobile sont en prépayé (+6,45 millions en 2010 et +1,375 millions en séquentiel).

Par opérateur, et bien qu’en perte de 7,5 points par rapport à 2009, MAROC TELECOM maintient son leadership avec un total de 16,889 millions d’abonnés (+1,6 millions sur 2010 et seulement +149 000 en T4 2010), correspondant à une part de marché de 52,81%. En seconde position, MEDITELECOM affiche une part de marché de 33,74% contre 37,3% en 2009. Pour sa part et grâce à la mise en service de son activité Mobile, WANA CORPORATE gagne 11,05 points de market share annuelle sur le Mobile à 13,45%. Sur le Fixe, le parc global s’accroît en 2010 de 6,6% à 3,749 millions de clients. Le taux de pénétration s’établit ainsi à 11,9%, en hausse de près de 0,6 point d’une année à l’autre. WANA CORPORATE détient 66,72% de ce marché contre 32,83% pour MAROC TELECOM et 0,45% pour MEDITELECOM.

Enfin, s’agissant d’Internet, le nombre total des abonnés à l’ensemble des services enregistre une croissance de 57,3% à 1 866 963 connexions (+13,4% en séquentiel). Ce segment demeure dominé par l’opérateur historique qui en accapare 56%, suivi de WANA CORPORATE (29,86%) et de MEDITELECOM (14%). Sur la 3G (dont le parc affiche 1 366 472 connexions à fin 2010 contre 707 137 abonnés en 2009), MAROC TELECOM renforce de 16,5 points sa market share pour la porter à 40,18% contre 40,68% pour WANA CORPORATE et 19,14% pour MEDITELECOM.

Conclusion : Contre toute attente, le secteur télécoms national clôture l’année 2010 sur des croissance satisfaisantes, principalement suite à l’élargissement de la concurrence avec l’arrivée de WANA sur le Mobile et l’Internet 3G.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: