SHELL : Désengagement de la distribution en Afrique

Fait : Cession de ses activités en Afrique au Groupe suisse VITOL et au fonds d’investissement HELIOS pour un montant de USD 1 Md.

Analyse : Le géant pétrolier anglo-néerlandais vient d’annoncer la cession de la plupart de ses activités en aval (distribution de produits pétroliers) en Afrique dont le Maroc, au Groupe Suisse VITOL ainsi qu’au fonds d’investissements HELIOS et ce, pour un montant avoisinant les USD 1 Md. SHELL devrait néanmoins continuer de disposer de participations dans ces activités, lesquelles devraient être regroupées dans deux coentreprises.

Devant rassembler les actifs de SHELL dans 14 pays africains, la première coentreprise devrait être détenue à hauteur de 80% par VITOL et HELIOS et de 20% par SHELL. Portée à 50% par SHELL et à 50% par VITOL et HELIOS, la seconde coentreprise devrait quant à elle regrouper les usines de fabrication de lubrifiants automobiles de SHELL dans 7 pays. Signalons que les carburants et autres produits pétroliers concernés par cette transaction devraient continuer d’être distribués sous la marque SHELL. Au Maroc, SHELL emploie plus de 5 000 personnes et dispose de 355 stations services.

Conclusion : S’inscrivant dans le cadre de sa stratégie de restructuration de ses activités en aval, cette cession partielle en Afrique atteste de la volonté du Groupe SHELL à se concentrer sur l’extraction et dans une moindre mesure le raffinage.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: