MAGHREB OXYGENE : Hausse de 3,9% de la capacité bénéficiaire 2010 à M MAD 18

Fait : Publication des résultats annuels 2010.

Analyse : Impactée vraisemblablement par la baisse de la demande des clients industriels, notamment en ON SITE, la filiale fluide du Groupe AKWA affiche à fin 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 208,2, (vs. nos prévisions de M MAD 212,8) en quasi stagnation comparativement à une année auparavant.

Dans une proportion supérieure et suite à une bonne maîtrise des charges d’exploitation, le résultat opérationnel de MAGHREB OXYGENE s’apprécie de 4,5% pour s’établir à M MAD 30,5 (vs. nos prévisions de M MAD 31,1), améliorant la marge d’exploitation de 0,5 point à 14,6%. De son côté, le résultat net de la société se hisse de 3,9% à M MAD 18 (vs. nos prévisions de M MAD 19,5), établissant la marge nette à 8,6% contre 8,4% une année auparavant. Côté bilanciel, MAGHREB OXYGENE présente des fonds propres de M MAD 180,8, en progression de 2,9% comparativement à une année auparavant, pour un total bilan de M MAD 399,1 (+1,8%) et une trésorerie nette de M MAD 5,9 (vs. M MAD -1,4 à fin 2009).

Par ailleurs, le Conseil d’Administration de MAGHREB OXYGENE a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende unitaire de MAD 18 (contre MAD 16 à fin 2009) au titre de l’année 2010, correspondant à un Pay-out de 81,25% (contre 76% une année auparavant) et à un rendement de dividende de 7,1% sur la base d’un cours de MAD 253,8 en date du 22/02/11.

En terme de perspectives, la société compte poursuivre sa politique axée sur la consolidation de ses fondamentaux et projette également de développer ses efforts en terme d’optimisation des charges d’exploitation. En parallèle, sa filiale « SODEGIM » (société créée en joint-venture avec AIR LIQUIDE devant réaliser principalement une unité ON SITE chez MAGHREB STEEL) devrait être opérationnelle durant l’année en cours.

Conclusion : La filiale fluide du Groupe AKWA affiche à fin 2010 des performances en légère hausse et ce, dans un contexte de ralentissement probable de la demande des clients industriels. Nous maintenons notre recommandation à conserver.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: