CIH : Un résultat annuel en retrait comparativement à 2009

Fait : Communiqué de presse sur les résultats 2010.

Analyse : A l’occasion des travaux d’arrêté de fin d’année, le CIH a publié l’évolution de son activité au cours de l’année 2010. Ces réalisations se présentent comme suit :
  • • La distribution des crédits et la collecte des dépôts seraient en ligne avec les objectifs de développement de la banque ;
  • • Lancement d’un plan d’amélioration de la qualité de service rendu ; 
  • • L’assainissement des activités non récurrentes à travers (i) la finalisation de la cession des actifs hôteliers et (ii) le dénouement du contrôle fiscal portant sur les exercices 2000-2007;
  • • Et, la couverture de créances en souffrance historiques, à travers la constitution d’un provisionnement important opéré au cours du 2nd semestre 2010.
Toutefois, la réalisation d’une plus value provenant d’une opération de cession d’actifs immobiliers programmée pour l’exercice 2010 n’a pas pu être concrétisée pour des raisons administratives. Compte tenu de ce qui précède, le résultat net au 2nd semestre 2010 devrait être inférieur à celui du 1er semestre (M MAD 116). En conséquence, le résultat net social 2010 serait en retrait par rapport à 2009 (M MAD 228). Selon nos prévisions et sur la base des comptes consolidés, le RNPG 2010E devrait s’établir à M MAD 90,8, soit en baisse de 8,1% comparativement à 2009.

Conclusion :
L’annonce des réalisations 2010 du CIH s’associe vraisemblablement à un profit Warning. En effet, les réalisations de la banque ont été lourdement impactées par des ajustements non récurrents. Après avoir remis a niveau sa situation, la banque devrait s’atteler à la mise en place de son plan stratégique 2010-2014 qui consiste notamment en (i) la diversification des moyens de financement, (ii) l’extension du périmètre d’activité (acquisitions de participations de la CDG) et le (iii) renforcement des fonds propres par une opération d’augmentation du capital pour le financement de l’acquisition de MAROC LEASING et SOFAC. Recommandation « A vendre » maintenue.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: