TEXTILE : A la recherche d’un positionnement compétitif

Fait : Présentation de la nouvelle feuille de route 2010-2012.

Analyse : Selon la presse économique, l’Association Marocaine de l’Industrie Textile et de l’Habillement –AMITH- vient de présenter, lors de son Assemblée Générale tenue le 16 décembre courant, la nouvelle feuille de route 2010-2012 du secteur textile. Ce programme biannuel a pour objet un repositionnement compétitif des entreprises nationales de textile dans l’économie mondiale de la mode. Il s’articule autour des axes suivants :
  • • L’intégration du secteur textile aux plans sectoriels existants notamment le PLAN EMERGENCE et MAROC EXPORT ; 
  • • L’amélioration de la compétitivité des entreprises ; 
  • • Le renforcement du positionnement à l’international ; 
  • • Le développement du marché local ; 
  • • Et, la professionnalisation de l’association.
En parallèle et afin d’assurer une meilleure compétitivité, l’association prévoit de se mobiliser pour l’assouplissement des règles d’origine (de la matière première) instaurées par l’Union Européenne à l’instar de la Turquie. Pour le marché local, valorisé à MAD 40 Md, l’AMITH incite le développement des réseaux de distribution et des marques locales limitées à 4 (MARWA, FLOU-FLOU, OCEANE et BO-BOSS) contre 70 étrangères ainsi que la lutte contre l’informel. Ces actions devraient permettre au secteur du textile : (i) de profiter du retour des grands donneurs d’ordre, (ii) de mettre en place de nouvelles politiques de sourcing (dans le cadre des groupes étrangers actuellement en négociation avec les opérateurs nationaux pour le placement de commandes de réassort en raison de la réactivité).

Conclusion : En difficulté à la suite des effets de la crise à l’international, les professionnels du secteur textile se cherchent de nouvelles voies pour mieux se repositionner sur l’échiquier du textile mondial et faire du Maroc la première plate-forme de production nord africaine servant les marchés européens et dans une moindre mesure américains.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: