IB MAROC : Des indicateurs financiers en berne au 30/09/2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Subissant l’effet de la crise financière internationale, IB MAROC affiche, au terme du premier semestre 2010 (clos le 30/09/2010), un repli de 22,3% de son chiffre d’affaires à M MAD 135,1 (soit 40,9% de nos prévisions 2010).

Dans ce contexte et pâtissant de l’alourdissement des charges opératoires (dont le poids par rapport au chiffre d’affaires s’est renforcé de plus de 5 points à 92,6%), le résultat d’exploitation s’effrite de 49,8% à M MAD 11,2 (soit 30,7% de nos prévisions 2010). En conséquence, la marge opérationnelle perd 4,5 points à 8,3%.

Compte tenu de ce qui précède et de la détérioration du déficit du résultat financier à M MAD –2,4 (contre M MAD –1,5 une année auparavant), la capacité bénéficiaire passe de M MAD 14,3 à M MAD 6,3 (soit 28,4% de nos prévisions 2010), ramenant ainsi la marge nette à 4,7% contre 8,2% au S1 2009. Sur le plan des perspectives et afin de répondre à une ambition de croissance organique, IB MAROC a mis en place une nouvelle organisation commerciale orientée client visant la création de Business Unit spécialisées par secteur (Finances, Télécoms, Affaires publiques et Industries et Services). En parallèle, la société compte poursuivre sa croissance en Afrique à travers l’ouverture, à court terme, de nouvelles filiales.

Conclusion : En dépit d’une détérioration des indicateurs financiers au terme du premier semestre 2010, IB MAROC devrait connaître une nette amélioration de ses réalisations à la clôture de l’exercice, capitalisant sur (i) une reprise économique et financière, (ii) la rentabilisation des investissements réalisés et (iii) la refonte du Business Model afin de mieux l’adapter aux besoins du marché. De ce fait, nous maintenons nos prévisions pour l’année 2010 et notre opinion favorable sur le titre IB MAROC, malgré que ce dernier ait été réservé à la baisse à la clôture de la séance d’aujourd’hui.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: