ECONOMIE : Un taux de croissance hors agriculture de 5,0% prévue pour fin 2010

Fait : Estimations du Ministère des Finances sur la croissance économique en 2010.

Analyse : Selon le Ministère des Finances, l’économie marocaine devrait progresser en 2010 de 4,0%, compte tenu de l’élargissement de +5,0% de la valeur ajoutée non agricole (vs. 1,4% seulement en 2009) et du repli de 7,5% de l’activité non agricole et ce, suite à la contraction mécanique de 26,6% de la production céréalière (production record en 2009).

Pour le seul premier trimestre de l’année, le PIB non agricole s’améliore de 5,4% grâce à la bonne performance enregistrée par les activités minières (portée principalement par l’OCP) et énergétiques dont la valeur ajoutée se bonifie de 33,6% (vs. -16% en 2009) et dans une moindre mesure de celle générée par les industries de transformation de 1,7% (vs. 1,5% en 2009). Dans ces conditions, le PIB global s’apprécie de 3,5% au cours de cette même période.

Au cours du second trimestre, le PIB s’élargit de 3% dont +4,8% pour les activités non agricoles (vs. 0,4% en 2009) compte tenu de la hausse de 22,2% des activités minières et énergétiques (vs. -10,9% en 2009) Notons que pour le troisième et le quatrième trimestre 2010, l’économie marocaine aurait progressé selon BANK AL-MAGHRIB de 3% et de 2,9% respectivement. Hors agriculture, le PIB aurait augmenté de 4,7% et de 4,6% respectivement.

Conclusion : En dépit du repli attendu de la valeur ajoutée agricole, l’économie marocaine semble confirmer sa résilience en 2010, tirant amplement profit de l’orientation favorable de l’activité non agricole et particulièrement des phosphates.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: