CREDIT A LA CONSOMMATION : Élargissement de 6,8% de l’encours à MAD 40,1 Md à fin septembre 2010

Fait : Statistiques de l’APSF sur le secteur de crédit à la consommation à fin septembre 2010.

Analyse : Au terme du troisième trimestre 2010, l’encours des crédits accordés par les sociétés de crédit à la consommation s’affermit de 6,8% à MAD 40,1 Md comparativement à la même période une année auparavant. Par segment, les prêts non affectés poursuivent leur ascension et progressent de 13,1% à MAD 26,5 Md.

En revanche, les prêts affectés s’étiolent de 3,1% à MAD 13 Md, impactés essentiellement par le repli des ventes automobiles. A lui seul, l’encours des crédits automobiles s’affaisse de 1,5% pour s’établir à MAD 12,4 Md, synonyme d’une forte baisse de la production. Le concours par dossier ressort, quant à lui, à K MAD 44,9 (contre K MAD 44,4 à fin septembre 2009) pour les crédits affectés et de K MAD 24,8 (vs. K MAD 23,8 au 30/09/2009) pour les prêts non affectés.

Pour sa part, l’encours comptable de crédit-bail s’améliore de 7,9% à MAD 35,2 Md, dont 69,9% de crédit-bail mobilier. En revanche, la production annuelle recule de 5,3% à MAD 9,6 Md, essentiellement sous l’effet du repli 25,9% de la production du crédit-bail immobilier à MAD 1,5 Md, en raison de la suppression de l’exonération sur les droits d’enregistrement contenue dans la Loi de Finances 2010.

Conclusion : Subissant l’effet combiné d’un ralentissement notable des ventes automobiles et d’une montée des risques sur le marché, les sociétés de financement se voient obligées de réduire le rythme de leur production afin d’éviter une détérioration de leur portefeuille.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: