ETABLISSEMENTS PUBLICS : Un budget d’investissement de MAD 107,6 Md en 2011 contre MAD 110,7 Md en 2010

Fait : Volet investissements publics du projet de loi de finances 2011.

Analyse : Dans le cadre du projet de loi de finances 2011, les prévisions d’investissements des principaux établissements publics devraient s’élever à MAD 107,6 Md, en légère baisse de 2,8% comparativement à 2010 (MAD 110,7 Md). Par société, l’OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES –OCP- prévoit des investissements de MAD 15,2 Md (vs. MAD 18,0 Md en 2010) devant servir notamment à (i) la construction du pipeline, (ii) l’augmentation de la capacité d’extraction de 23 M t et (iii) la mise à niveau du port de Jorf Phosphate Hub.

En deuxième position, la CAISSE DE DEPOT ET DE GESTION –CDG- devrait investir près MAD 13,0 Md en quasi-stagnation par rapport à l’année précédente. Le détail du plan d’investissement serait dévoilé en fin d’année lors de la présentation de la vision stratégique du Groupe. Pour sa part, le Holding AL OMRANE devrait engager une enveloppe de MAD 10,3 Md (contre MAD 8,5 Md) dans le cadre de son programme « villes sans bidonvilles » qui concerne plus de 83 villes du Royaume et dont l’achèvement est prévu en 2012.

Conclusion : Dans le cadre de sa stratégie de développement de ses infrastructures, le Maroc poursuit ses projets de grande envergure comme en témoigne les investissements prévisionnels des entreprises étatiques.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: