SRM : Dégradation des revenus de 22,5% à M MAD 131,6 à fin juin 2010

Fait : Publication des résultats en S1-2010.

Analyse : Impacté vraisemblablement par la baisse de la demande en biens d’équipements dans les domaines du BTP et de la manutention consécutive au ralentissement des mises en chantier dans le secteur immobilier ainsi que par l’arrivée massive de machines d’occasion notamment en provenance d’Espagne, SRM affiche au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 131,6 (soit 31,2% de nos prévisions en 2010 non encore ajustées), en contraction de 22,5% comparativement à une année auparavant.

Dans ce sillage et compte tenu de la baisse de 71,5% des reprises d’exploitation à M MAD 2,6 couplée à la hausse de 5,6x des achats consommés de matières et fournitures à M MAD 7,9, le résultat d’exploitation –REX- s’effiloche de 65,6% à M MAD 4,2 (soit 15,6% du REX 2010E non encore ajusté). Par conséquent, la marge opérationnelle se replie de 4,0 points à 3,2%. Intégrant un résultat financier négatif ayant doublé à M MAD -2,4 et un résultat non courant de K MAD -6,9 (vs. K MAD 519,0 en S1-2009), le résultat net se déprécie de 88,3% à M MAD 1,1. La marge nette recule, quant à elle, de 4,9 points à 0,9%.

Conclusion : La filiale du Groupe PREMIUM semble être touchée par l’essoufflement de l’activité dans le secteur des BTP durant le premier semestre de l’année en cours.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: