SONASID : Des réalisations bien en-deçà des attentes

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre, la filiale marocaine du Groupe ARCELOR MITTAL affiche des réalisations inférieures aux prévisions. En effet, SONASID enregistre un chiffre d’affaires de M MAD 2 162, en contraction de 32,1% comparativement à la même période une année auparavant. Cette contre-performance résulte de la régression de 33% des expéditions de la société dans un contexte de baisse du marché national du rond à béton et de fil machine et de resserrement des tensions concurrentielles.

Dans cette lignée, l’EBITDA se replie de 11,3% à M MAD 205,5 tandis que le résultat d’exploitation s’affaisse de 30% à M MAD 78,8, en raison vraisemblablement de la hausse des provisions sur créances ou stocks. Le résultat net se déprécie, quant à lui, de 58,5% à M MAD 47,8. En consolidé, le chiffre d’affaires diminue de 32,3% à M MAD 2 196 (soit 34,6% de nos prévisions non encore ajustées pour 2010).

Dans une moindre proportion, l’EBITDA s’effrite de 26,1% à M MAD 223,1 (soit 23,6% de nos prévisions non encore ajustées pour 2010). La marge brute passe ainsi de 9,3% à 10,2%. Enfin, le RNPG accuse une baisse de 45,6% à M MAD 82,8 (soit 15,0% de nos prévisions non encore ajustées pour 2010), ramenant la marge nette à 3,8% contre 4,7% en S1 2009.

Conclusion : SONASID semble accuser le coup d’une stratégie passive primant la préservation de ses marges au dépend de sa part de marché. Ainsi, en dépit de la reprise des cours des aciers longs en S1 2010, les agrégats de la société ressortent en contraction. Dans l’attende de la publication des comptes détaillés de la société, nous suspendons notre recommandation sur le titre.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: