SNEP : Hausse du chiffre d’affaires de 11,1% à M MAD 416,1 au terme du premier semestre 2010

Fait : Publication du communiqué du Conseil d’Administration du 24 Septembre 2010.

Analyse : Au terme des 6 premiers mois de l’année en cours, SNEP draine un chiffre d’affaires de M MAD 416,1, en amélioration de 11,1% comparativement à une année auparavant. Cette hausse intègre tant la reprise des prix de PVC (+20%) dans le sillage de l’amélioration de la conjoncture internationale qu’un retour à la normale des importations au niveau de 2008 (-30% par rapport à fin juin 2009).

Pour sa part, l’EBE se redresse dans une proportion quasi-similaire à celle du chiffre d’affaires (+10,0%) pour se fixer à M MAD 57,3 et ce, en dépit du renchérissement de l’éthylène et de l’impact sur les marges de la poursuite de la baisse des droits de douane sur le PVC. Néanmoins, la marge d’EBITDA recule de 0,1 point pour s’établir à 13,8%. Impacté négativement par la constatation d’une dotation financière de M MAD 2,5 sur le titre SNEP auto détenus dans le cadre du programme de rachat, le résultat net se stabilise à M MAD 31,9, ramenant la marge nette à 7,7% contre 8,5% une année auparavant.

Hors reprise financière de M MAD 6,6 réalisée au premier semestre 2009, le résultat net semestriel retraité ressort en hausse de 36,0%. Par ailleurs et suite au retour des importations au même niveau de 2008 dans une conjoncture internationale en amélioration, SNEP a décidé le retrait de sa requête d’application des mesures de sauvegarde auprès du Ministère du Commerce Extérieur.

En terme de perspectives, SNEP entend poursuivre son projet de doublement de ses capacités de production de PVC, devant atteindre 140 000 tonnes à horizon 2012, pour un investissement global de M MAD 650. A l’instar des Groupes internationaux, la société compte également réaliser des opérations d’intégration en aval par le développement et l’acquisition d’autres unités de transformation de PVC.

Conclusion : Après une année 2009 difficile, caractérisée par la baisse des prix de PVC au niveau international dans un contexte de pratiques de dumping, SNEP réalise au terme du premier semestre 2010 des résultats en nette hausse, capitalisant principalement sur la reprise des prix de PVC et sur la contraction des niveaux d’importation au niveau local.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: