PROMOPHARM : Extension du chiffre d’affaires de 7,9% à M MAD 197,1 pour un résultat opérationnel en régression de 2,2% à M MAD 47,4 en S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, le chiffre d’affaires de PROMOPHARM enregistre une progression de 7,8% par rapport au premier semestre 2010 à M MAD 197,1 (soit 52,6% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées). En revanche et face au renchérissement des intrants de fabrication, induisant un alourdissement de 9,0% à M MAD 163,2 des charges d’exploitation, le résultat opérationnel se contracte de 2,2% à M MAD 47,4 (soit 53,9% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), fixant la marge d’exploitation à 24,1%, en repli de 2,5 points.

Par ailleurs et intégrant des dotations financières en augmentation de 198,7% à M MAD 1,5, le résultat financier recule de 5,5% à M MAD 1,3, tandis que le résultat non courant se dégrade de 96,2% à K MAD 42,9, suite à la non récurrence d’une reprise non courante de M MAD 1,7, constatée au terme du premier semestre 2009. Au final, le résultat net accuse une légère baisse 5,6% à M MAD 35,8 (soit 54,2% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), établissant la marge nette à 18,2%, contre 20,8% une année auparavant.

Au volet bilanciel, la trésorerie nette ressort excédentaire à M MAD 146,9 (vs. M MAD 139 à fin juin 2009) et les capitaux propres s’établissent à M MAD 381,8 (contre M MAD 363 au terme du premier semestre 2009). Pour sa part, le désendettement net de PROMOPHARM s’établit à M MAD 146,9 à fin juin 2010 contre 138,4 une année auparavant. Sur le plan prévisionnel, le Management de la société maintient ses prévisions de résultat pour l’année en cours avec un RN 2010P d’environs M MAD 65 (vs. nos prévisions de M MAD 66).

Conclusion : Dans un contexte sectoriel favorable, PROMOPHARM voit ses écoulements se hisser durant le premier semestre 2010, bénéficiant notamment de son positionnement sur le segment des génériques. Cependant, et suite à l’alourdissement des prix des matières premières, la société voit son résultat d’exploitation et son résultat net en baisse.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: