CTM : Un repli de 88,0% à K MAD 191 du RNPG, pour un chiffre d’affaires de M MAD 189,2 (+6,4%) au terme du S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels.

Analyse : Le Groupe CTM parvient à renforcer ses indicateurs d’activité au terme du premier semestre 2010 grâce (i) au déploiement de sa nouvelle stratégie de modernisation et (ii) le renforcement de ses investissements afin de consolider son image de qualité, sa proximité et sa sécurité. En effet et en dépit de la baisse des activités de transport de voyageurs à l’international de 9,4% (toujours soumis à la forte concurrence de l’aérien low cost), le chiffre d’affaires consolidé se bonifie de 6,4% à M MAD 189,2 (soit 44,1% de nos prévisions) comparativement à la même période en 2009.

Par branche, les revenus du transport de voyageurs interurbain enregistre une progression de 5,1% à M MAD 97 et ce, malgré la manque à gagner généré par le chiffre d’affaires exceptionnel affiché en avril 2009 suite aux retombées de la grève des transporteurs (M MAD 6,0). Le chiffre d’affaires messagerie se hisse, quant à lui, de 9,9% à M MAD 66 et ce, dans le cadre de la conquête de nouveaux marchés et la consolidation des parts de marché de CTM MESSAGERIE.

Pour leur parts, les revenus des segments « Location Touristique » et « Transport du Personnel » affichent des hausses respectives de 18,6% et de 43,4% grâce à une meilleure disponibilité du parc véhicules et le renforcement des action commerciales.

En revanche, le résultat d’exploitation se replie de 88,3% à M MAD 1,3 consécutivement à la hausse des charges opérationnelles de 15,8% à M MAD 198,5 notamment (i) les charges externes (à savoir les campagnes publicitaires) de 42,5% à M MAD 42,4, (ii) les charges du personnel de 10,7% à M MAD 52,4 et (iii) les achats consommés de 8,9% à M MAD 55,1. Par conséquent, la marge opérationnelle s’étiole de 5,5 points à 0,7%.

Intégrant un résultat financier négatif de M MAD -2,9 et un résultat non courant positif de M MAD 4,5 contre un déficit de M MAD -3,5 (suite à la cession de véhicules réformés supérieures à celle du 1er semestre 2009), le RNPG recule de 88,3% à K MAD 191,0, réduisant la marge nette à 0,1% contre 0,9% en S1-2009. En terme d’investissements, le Groupe CTM a procédé en S1-2010 (i) à l’acquisition d’un nombre plus important de véhicules, (ii) au lancement d’une campagne institutionnelle pour la refonte de son système d’identité visuelle et (iii) au renforcement de ses effectifs.

En social, le chiffre d’affaires se bonifie de 4,9% à M MAD 137,9. Pour sa part, le résultat d’exploitation grève son déficit à M MAD –9,7 contre M MAD -4,0 en S1-2009. Au final et comprenant un résultat financier de M MAD 6,0 (vs. M MAD 14,1 à fin juin 2009) et un résultat non courant positif de M MAD 5,2 (contre un déficit de M MAD -3,4 au 30/06/2009), le résultat net régresse de 86,2% à M MAD 0,8.

Conclusion : Au regard de l’évolution des indicateurs d’activité au cours du S1 2010 et anticipant l’impact favorable des périodes de fêtes sur le transport interurbain ainsi que celui des investissements réalisés lors du 1er semestre, CTM devrait recouvrer des niveaux de marges plus conformes au terme de l’année en cours, même si le Groupe pourrait subir l’impact du glissement du mois de ramadan sur la haute saison du transport de voyageurs.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: