AUTO HALL : Progression de 16% à M MAD 137,4 du résultat net consolidé à fin juin 2010

Fait : Publication des réalisations financières semestrielles.

Analyse : Dans un contexte sectoriel national difficile où le marché de l’automobile baisse de 7,1% et celui du tracteur agricole se replie de 24%, le Groupe AUTO HALL réalise à fin juin 2010 un chiffre d’affaires consolidé de MAD 1,41 Md (soit 46,5% de nos prévisions annuelles), en diminution de 8,4% comparativement à la même période une année auparavant. Par segment, le concessionnaire de MITSUBISHI et de FORD conforte son leadership sur le marché du véhicule industriel, avec une part de marché de 48,0% vs 46,0% à fin juin 2009.

Le segment du véhicule utilitaire léger affiche, pour sa part, une augmentation de près de 3,4 points, avec une market share de 21,0% vs 17,6% au 30 juin 2009. Enfin, le segment de la voiture particulière et celui des tracteurs agricoles accaparent respectivement une part de marché de 5,48% (vs. 4,48%) et de 25,0% (vs. 34,0%). Pour sa part, le résultat d’exploitation consolidé se replie de 2,6% à M MAD 184,0 (soit 58,4% de nos prévisions), stabilisant ainsi la marge opérationnelle à 13,0% contre 12,2% en S1-2009. En revanche, le résultat net consolidé augmente de 16% à M MAD 137,4 (soit 60,6% de nos prévisions pour l’année 2010), portant la marge nette à 9,7% en hausse de 2,0 points. En social, les revenus reculent de 6,0% à MAD 1,09 Md, le résultat avant impôt s’effrite de 5,0% à M MAD 190,0, tandis que la capacité bénéficiaire se déprécie de 4,4% à M MAD 151,0.

De leur côté, les réalisations post clôture semestrielle laissent apparaître, à fin août 2010, des revenus consolidés provisoires de MAD 1,78 Md et une capacité bénéficiaire consolidée provisoire de M MAD 158,6 en bonification de 5% par rapport au 31 août 2009. Par ailleurs, le Groupe a engagé plusieurs investissements stratégiques notamment (i) l’ouverture de nouvelles succursales à Karia Ba Mohamed et à Chichaoua, (ii) les travaux de construction des succursales de Safi, de Rommani et de Dakhla ainsi que (iii) l’acquisition de plusieurs terrains pour la construction de nouvelles succursales. Enfin et dans le cadre de sa stratégie de séparation des représentations de la société, le Conseil d’Administration a décidé de confier l’activité véhicules industriels à une de ses filiales.

Conclusion : En dépit de son positionnement sur divers segments d’activité et de sa présence dans les principales villes du royaume, AUTO HALL affiche à fin juin 2010 des réalisations financières mitigées, impactées principalement par l’essoufflement du secteur automobile.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: