RECETTES FISCALES : Baisse de 12% à MAD 55,5 Md à fin avril 2009

Fait : Recettes fiscales à fin avril 2009.

Analyse : Selon la « Vie Eco », les recettes fiscales à fin avril 2009 reculent de 12% comparativement à la même période en 2008, passant de MAD 63,4 Md à MAD 55,5 Md. Cette baisse concerne l’ensemble des impôts et taxes notamment (i) les impôts directs et taxes assimilées (-18% à MAD 28,4 Md), (ii) les impôts indirects (-2% à MAD 19,3 Md) et (iii) les droits d’enregistrements et de timbre (-4% à MAD 4,3 Md).

Ce repli trouve son origine dans les éléments suivants :
  • • La baisse des recettes de l’Impôt sur les Sociétés de -17% à MAD 18,1 Md, du fait de la réduction du taux de l’I.S contenu dans la Loi des Finances 2008 ; l’effet de cette baisse n’étant palpable qu’en 2009 via le versement du premier acompte provisionnel sur la base du nouveau taux ;
  • • La contraction des revenus de l’Impôt sur le Revenu de -23% à MAD 9,4 Md, suite notamment à la diminution du taux d’imposition de 2 points à 40% en application de la Loi des Finances 2009 ;
  • • Et, la décrue des taxes douanières notamment les droits d’importations qui régressent de -18% à MAD 3,5 Md et la TVA à l’importation qui se contracte de -9% à MAD 6,8 Md suite au recul du niveau des importations.
A l’opposé, la TVA intérieure progresse de 5% à plus de MAD 6 Md grâce à la croissance de la consommation des ménages.

Conclusion : Prévisible, la baisse des recettes d’impôts traduit la politique étatique de soutien à la consommation interne via l’allègement du poids fiscal. Toutefois, l’aisance financière du Trésor pourrait s’en ressentir plus rapidement que prévu dans le contexte actuel de décélération de la croissance économique consécutivement aux effets de la crise à l’international.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: