IB MAROC : Quasi-stagnation du chiffre d’affaires 2008 à M MAD 220,4

Fait : Publication des résultats 2008.

Analyse : Dans un contexte économique international défavorable, IB MAROC affiche un chiffre d’affaires en léger repli au terme de l’année 2008, à M MAD 220,4 contre M MAD 223,3 en 2007. La structure des revenus a par ailleurs connu un renforcement de 9 points de la part des activités liées aux ventes de services à 66% au détriment de l’activité commerciale dont la part passe de 43% à 34% en 2008. Dans le même sillage, le résultat d’exploitation recule de 10% à M MAD 24,3, réduisant la marge opérationnelle de 1 point à 11%.

Grevé par le poids des dotations financières et par les pertes de change, le résultat financier creuse son déficit à M MAD -4,0 contre M MAD -1,5 une année auparavant. Tirant profit d’un gain d’impôt suite à la diminution du taux de l’IS, le résultat net se hisse de 2,5% à M MAD 14,4. La marge nette passe ainsi de 6,3% en 2007 à 6,5% en 2008. Par ailleurs, le Conseil d’Administration a décidé de soumettre à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire une proposition de distribution d’un dividende de MAD 30, soit un pay-out de 86,8%.

Sur le plan des perspectives, la société est en cours de création de deux nouvelles filiales destinées à être spécialisées respectivement dans les domaines de solutions métiers et de supervision. Au niveau international, IB MAROC ambitionne de poursuivre sa quête des opportunités dans les pays de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Ouest, notamment en Algérie et en Côte d’Ivoire. Pour rappel, la société est déjà implantée au Sénégal, à Dubaï et en Libye.

Conclusion : Subissant de plein fouet l’impact de la récession de l’économie mondiale, IB MAROC affiche des agrégats financiers en contraction. En 2009, la société devrait capitaliser sur le renforcement des services à plus forte valeur ajoutée pour maintenir ses niveaux de marges.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: