HYDROCARBURES : Engouement persistant pour la prospection de l’or noir au Maroc

Fait : Conclusion de trois nouveaux accords pétroliers par l’ONHYM.

Analyse : L’ONHYM vient de signer avec quatre compagnies britanniques et irlandaises trois nouveaux contrats de prospection pétrolière relatifs à la réalisation d’études de travaux géologiques, géophysiques et géochimiques ainsi que l’acquisition et le traitement de lignes sismiques portant sur une superficie de 34 387,5 km², détaillés comme suit :
  • • Les deux premiers contrats signés avec les sociétés ISLAND et SERICA concernent 7 permis sur les zones « FOUM DRAA OFFSHORE 1 à 3 » et « SIDI MOUSSA OFFSHORE 1 à 4 » sur une superficie totale de 12 715 km² ;
  • • Et, le troisième accord signé avec le consortium ISLAND, SAN LEON et LONGREACH porte sur 11 permis onshore baptisés « ZAG 1 à 11 » sur 21 672,5 km².
Notons que, outre ces derniers contrats, le domaine minier de l’ONHYM comprend 20 accords pétroliers et 7 contrats de reconnaissance signés avec 27 partenaires sur une superficie de plus de 286 000 km².

Conclusion : La signature de ces contrats traduit l’engouement des compagnies pétrolières pour la prospection de l’or noir au Maroc, profitant des incitations fiscales qu’offre le nouveau code des hydrocarbures.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: