ONE : Octroi d’un prêt de MAD 1,65 Md par la BID dédié au projet de la centrale à turbines à gaz de Kénitra

Fait : L’ONE s’est vu accorder un prêt de MAD 1,65 Md par la BID.

Analyse : Dans le cadre du financement de son programme d’investissement 2008-2012 (lequel devrait nécessiter à terme une enveloppe de MAD 67 Md), l’Office National de l’Électricité –ONE- vient de bénéficier d’un prêt de MAD 1,65 Md (remboursable sur 20 ans) auprès de la Banque Islamique de Développement –BID- pour la réalisation du projet de la centrale à turbines à gaz de Kénitra.

Dotée de 3 unités de 3x100 MW, cette centrale (dont le coût de construction s’élève à MAD 2,1 Md) devrait entrer en service à partir de juin 2011 et devrait ainsi permettre de constituer les réserves nécessaires en électricité pour la période 2011-2012. En outre, les récentes découvertes de ressources importantes en gaz naturel sur l’ensemble du territoire national devrait contribuer considérablement à la substitution progressive du charbon (lequel représente actuellement 64% de la production nette d’électricité).

De ce fait, la production électrique à partir du gaz naturel serait de l’ordre de 4 700 à 4 800 GWh, soit 14% de la production énergétique nationale sur la période 2009-2013. Rappelons, par ailleurs, que le cumul des financements octroyés par la BID depuis 2002 totalise MAD 5,35 Md, dont 25% consacrés à l’électrification de 3 624 villages et 75% pour le renforcement du parc de production local.

Conclusion : S’inscrivant dans le cadre du plan d’urgence, initié par l’ONE pour faire face aux besoins en électricité, ce projet devrait profiter pleinement des découvertes de ressources en gaz naturel. Il devrait également permettre d’éviter d’éventuel délestage en électricité, compte tenu de la forte croissance de la consommation nationale (+8% durant la période 2003-2007).
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: