ARTISANAT : Objectif de réalisation d’un chiffre d’affaires à l’export de MAD 17 Md à terme

Fait : Publication des résultats de l’étude du cabinet français CORPORATE VALUE ASSOCIATES sur l’artisanat marocain.

Analyse : Selon l’étude sectorielle réalisée par le cabinet français CORPORATE VALUE ASSOCIATES –CVA-, le chiffre d’affaires à l’export de l’artisanat marocain devrait se renforcer à MAD 17 Md à terme contre MAD 1,7 Md présentement.

Pour atteindre cet objectif, le cabinet suggère pour le seul segment de la décoration artisanale :
  • • La diversification de l’offre par des produits traditionnels et modernes sans code ethnique ;
  • • La pérennisation de la croissance des exportations en privilégiant le milieu de gamme ;
  • • La restructuration du tissu sectoriel fragmenté en raison du nombre limité d’acteurs structurés (120 entreprises) ;
  • • La multiplication des plateformes de commercialisation limitées actuellement aux foires et salons.
Les stratégies préconisées dans le cadre du rapport du CVA, sont :
  • • L’adaptation au goût des cinq marchés d’exportation traditionnels par priorité : la France et le Royaume-Uni (1e), l’Allemagne et l’Italie (2e) et l’Espagne (3e) ;
  • • La diversification des canaux de distribution, à savoir (i) les centrales d’achats, (ii) les chaînes spécialisées, (iii) les grands groupes commerciaux, (iv) les grossistes et (v) les grands magasins, enseignes et surfaces.
Notons que les segments milieux et hauts de gamme représentent plus de 50% du marché des articles de décorations en Europe, tandis que, l’entrée de gamme est monopolisée par les pays asiatique (Chine, Inde, Thaïlande, Indonésie, Malaisie et Vietnam).

Conclusion : Dans un contexte de ralentissement des écoulements nationaux vers l’étranger, la mise en application des stratégies recommandées au secteur de l’artisanat devrait permettre de redynamiser les exportations du Maroc et par conséquent accroître la contribution du secteur dans le PIB.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: