FORTEX : Probable cessation d’activité selon « LA VIE ECO »

Fait : Echec du Fonds de Restructuration des Entreprises de Textile.

Analyse : Selon « LA VIE ECO », l’Etat aurait l’intention de mettre fin au Fonds de Restructuration des Entreprises de Textile -FORTEX-, après six années d’existence. Ainsi, le Fonds HASSAN II, qui avait doté ce fonds de financement de M MAD 100, s’apprêterait à signer une convention de résiliation avec les deux autres gestionnaires du FORTEX, à savoir la Caisse Centrale de Garantie –CCG- et Dar AD-DAMANE.

Cette décision ferait suite à l’échec de ce fonds consécutivement (i) au manque d’accompagnement des banques commerciales partenaires et (ii) à l’inefficience des circuits de traitement des dossiers. Pour rappel, le FORTEX devait présenter plusieurs avantages compétitifs, notamment un différé de remboursement pouvant atteindre deux ans et un taux préférentiel de 2% remboursable sur 10 ans avec des quotités respectives maximales de 30 à 50% du programme d’investissement, soit l’équivalent d’un taux de sortie global de 5%.

Cependant, face à l’échec de cette expérience et dans un contexte défavorable pour le secteur du textile et de l’habillement, le dispositif de financement de garantie mis en place par l’Etat est en cours de refonte.

Ainsi, et dans le cadre du plan d’urgence relatif aux secteurs négativement impactés par la récession économique internationale, la CCG s’apprête à lancer quatre nouveaux produits complémentaires pour l’accompagnement des entreprises en difficulté. Il s’agit de DAMANE DEV, DAMANE EXPORTATION, DAMANE ISTITMAR et DAMANE CAPITAL RISQUE.

Conclusion : L’arrêt de l’activité du FORTEX s’inscrit dans un processus de mise à niveau du mécanisme de garanties étatiques principalement pour les secteurs exportateurs malmenés par la crise économique internationale.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: