MAROC TELECOM : Maintien de la marge opérationnelle au T3 2008

Fait : Publication des résultats trimestriels.

Analyse : En dépit d’un contexte sectoriel marqué par l’exacerbation de la concurrence, MAROC TELECOM parvient à défendre ses positions sur l’ensemble des segments au terme du troisième trimestre 2008, comme en témoigne :
  • L’accroissement de 14% du parc Mobile à 14,6 millions de personnes par le recrutement de nouveaux clients principalement à faibles revenus (+1,1 millions avec une hausse de 6,3 points du taux d’attrition à 32,9%), favorisant une baisse de 8,7% de l’ARPU à MAD 100 ;
  • La quasi-stagnation du parc Fixe à 1,314 millions de lignes consécutivement à la montée en puissance de l’offre concurrente BAYN de WANA ;
  • Et, la progression de 7,3% du parc ADSL à 482 000 lignes, permettant à IAM d’accaparer une part de marché de 72,29% à fin septembre 2008.
Sur le marché de l’Internet 3G, IAM compte dans sa base clients 18 000 abonnés contre 200 306 clients pour WANA. Au terme des neuf premiers mois de 2008, MAROC TELECOM draine des revenus consolidés de MAD 22,0 Md, en appréciation de 8,4% (+7,2% sur une base comparable et +5,3% en séquentiel) par rapport à la même période de 2007. Par branche d’activité, le chiffre d’affaires Mobile se bonifie de 11,5% à MAD 15,8 Md. Pour leur part, les recettes générées par le segment du Fixe & Internet ressortent en légère appréciation de 1,4% à MAD 8,4 Md. Par filiale, les recettes générées à fin septembre 2008 se présentent comme suit : M MAD 799 pour MAURITEL (-1,7%), M MAD 1 073 pour ONATEL (+8,4%) et M MAD 852 pour GABON TELECOM (-4,2%).

Pour sa part, l’activité de MOBISUD brasse un chiffre d’affaires de M MAD 130 (pour un parc actif de 141 000 clients) contre M MAD 32 pour toute l’année 2007. Grâce à un meilleur contrôle des coûts d’exploitation, le résultat opérationnel ressort au troisième trimestre 2008 en appréciation de 7% comparativement à son niveau de 2007 (et +5,4% en séquentiel), permettant de maintenir la marge opérationnelle identique à celle constatée au T2 2008, soit 48,5% (contre 47,9% au T3 2007).

A fin septembre 2008, le résultat opérationnel du groupe Maroc Telecom d s’établit à MAD 10,4 Md, en hausse de 9,6% (+10,2% sur une base comparable), impliquant une légère amélioration des marges (47,2% contre 46,7% une année auparavant). Sur le plan des perspectives financières, le Top Management de MAROC TELECOM maintient les prévisions de croissance établies en juillet dernier, soit +8% pour le chiffre d’affaires et +11% pour le résultat opérationnel.

Conclusion : Capitalisant sur la consolidation de son leadership, IAM poursuit sa quête vers la croissance avec des indicateurs au beau fixe à fin septembre 2008. Dans ce sillage, nous maintenons notre recommandation d’accumuler le titre dans les portefeuilles.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: