LOI DE FINANCES 2009 : Projet déposé au Parlement

Fait : Dépôts du projet de loi au Parlement.

Analyse : Le projet de loi de finance 2009 approuvé par le Conseil des Ministres tenu lundi 20 octobre prévoit le renforcement de la part de l’investissement à 35% et une augmentation de 25% de l’investissement public et ce, afin de passer d’un taux de croissance de 5,8% en 2009 à 6,6% en 2012. Ainsi, l’ensemble des mesures contenues dans le projet de loi visent à consolider la compétitivité de l’économie nationale via l’allègement des pressions fiscales.

A ce titre, l’exonération fiscale du secteur agricole a été prorogée jusqu’à fin 2013. De même, le projet de loi ambitionne d’améliorer le pouvoir d’achat en consacrant 55% du budget aux secteurs sociaux. Le Conseil des Ministres a également approuvé une série de projets de textes destinés à mettre en oeuvre le plan « Maroc Vert ». Il s’agit essentiellement de la mise en place de l’Agence pour le Développement Agricole -ADA- et de l’Office National de la Sécurité Sanitaire des Denrées Alimentaires -ONSSDA-.

Conclusion : L’ensemble des orientations contenues dans le projet de loi de finance 2009 ambitionne de consolider l’économie nationale notamment dans un contexte de crise financière internationale.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: