CDG CAPITAL : Un Résultat Net en hausse de 10,6% à M MAD 121,1

Fait : Publication des résultats semestriels.

Analyse : Au terme du premier semestre 2008, l’encours net des créances clientèle de CDG Capital se déleste de 21,1% à M MAD 1 487,5. Cette baisse est principalement imputable à la diminution de 40,9% à M MAD 442,4 des crédits de trésorerie et à la consommation et ce, en dépit d’une augmentation de 31,7% à M MAD 1 041,7 des crédits à l’équipement.

De son côté, le portefeuille de placement de l’établissement se contracte de 5,6% à M MAD 930,6, essentiellement sous l’effet des Bons du Trésors qui diminuent de 18,6% à M MAD 740,6. Portés par l’augmentation de 26,7% à M MAD 712,8 des dépôts à terme et du bond de près de 11x à M MAD 257,6 des autres comptes à vue créditeurs, les dépôts s’élargissent de 21,8% s’élevant à M MAD 1 651,4. La part des ressources rémunérées ressort à 43,2% contre 41,5% au 31/12/07.

Pour sa part, le produit net bancaire progresse de 10,9% à M MAD 175,5 intégrant une amélioration de 16,9% à M MAD 28,8 de la marge d’intérêt et de 96,1% à M MAD 18,6 du résultat des opérations de marché compensant largement la diminution de 9,3% à M MAD 40 de la marge sur commissions.

Les charges générales d’exploitation s’alourdissent de 16,2% à M MAD 34,1, définissant un coefficient d’exploitation de 19,4%, contre 18,5% en S1-2007. Au final, la banque d’affaire dégage une capacité bénéficiaire en hausse de 10,6% à de M MAD 121,1.

Conclusion : Les réalisations semestrielles de CDG Capital dénotent d’une optimisation des synergies avec sa maison mère laquelle canalise vraisemblablement un courant d’affaires important vers sa filiale banque d’affaires.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: