SNI : Performances toujours ralenties par les pertes de WANA

Fait : Publication des résultats à fin juin 2008.

Analyse : Intégrant ses nouvelles participations dans SOMED et dans CBAO, SNI réalise un RNPG en hausse de 59,5% à M MAD 506,0 à fin juin 2008, recouvrant les impacts combinés de l’amélioration des fondamentaux de LAFARGE MAROC et de SONASID dont les RNPG ressortent en hausses respectives de 31,3% et de 91,9%, la baisse de 13,3% du RNPG de ONA et la constatation d’une perte d’environ MAD 1,0 Md pour WANA. Hors WANA, le RNPG de SNI s’établirait à M MAD 1 041,0.

Rappelons que SNI a mobilisé une enveloppe d’investissement de M MAD 2 124,0 au terme du premier semestre 2008, dont M MAD 1 240,0 consacré à la prise de participation de 32,9% dans SOMED. Le reliquat ayant servi à l’obtention de la concession du terminal à conteneurs N°4 du port Tanger Med à hauteur de 25% et l’accompagnement d’ATTIJARIWAFA BANK dans l’acquisition de CBAO. Ces nouveaux projets combinés à l’orientation favorable des cours de LAFARGE CIMENTS, d’ONA et de SONASID ont permis à SNI d’augmenter de 21,9% la valeur de son portefeuille à MAD 33,8 Md. Pour le reste de l’année, SNI devrait consolider les performances du premier semestre, poursuivre le développement créateur de valeur pour les participations existantes et explorer de nouvelles opportunités d’investissement à fort potentiel de croissance.

Conclusion : Véhicule d’investissement accompagnant le Groupe ONA dans des partenariats capitalistiques d’envergure, les réalisations de SNI à fin juin 2008 restent le reflet de celles de ses principales filiales (ONA, LAFARGE MAROC et SONASID). Toutefois, les réalisations financières de l’ensemble de l’année 2008 pourraient être malmenées par les coûts de démarrage de l’activité Mobile de WANA lancée en mai dernier.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: