RISMA : Un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 37% à M MAD 577 pour un RNPG de M MAD 40

Fait : Publication des résultats à fin juin 2008.

Analyse : Dans un contexte conjoncturel peu favorable caractérisé par un ralentissement économique à l’échelle internationale combiné à une évolution du mix clients d’une clientèle TO vers une clientèle directe avec l’arrivée des low cost, les nuitées au niveau national reculent de 4% à 8 millions à fin juin 2008. Toutefois, RISMA enregistre des nuitées en hausse de 13% avec un total de 642 744, soit une part de marché de 8%.

Dans la même lignée, RISMA affiche un Taux d’occupation de 63% contre 45% pour le Maroc, pour une capacité de 3 816 chambres, en élargissement de 816 unités par rapport au premier semestre 2007 et ce, grâce à : (i) l’ouverture en octobre 2007 de l’IBIS CCC et du NOVOTEL (respectivement 266 et 281 chambres) et (ii) l’exploitation du HILTON Rabat (269 chambres) suite à l’acquisition de la société EMIROTEL en juillet 2007. Dans ce sillage, et compte tenu d’un PMC en hausse de 22% sur l’ensemble du parc, le chiffre d’affaires consolidé de la filiale marocaine du Groupe français ACCOR s’établit à M MAD 577, en appréciation de 37% (+0,3% à périmètre comparable) par rapport au 30 juin 2007.

Le GOP consolidé se monte à M MAD 243, en progression de 42%. La marge de GOP se fixe ainsi à 42,1%, en expansion de 1,6 points comparativement au premier semestre 2007 mais en recul de 1,1 points en proforma (hors IBIS Sidi Maârouf Casablanca, IBIS CCC, NOVOTEL CCC et HILTON Rabat). Cette évolution s’explique par : 􀂃 La bonne performance des hôtels de la chaîne IBIS malgré la mise en service de deux nouvelles unités (IBIS CCC et IBIS Sidi Maârouf) ; 􀂃 Et, un léger recul de la marge de GOP des SOFITEL suite aux dépenses de repositionnement de la marque.

De son côté, l’EBE s’améliore de 63% à M MAD 156, du fait de la baisse des loyers sur les CORALIA, élevant la marge d’EBE à 27% contre 23% en S1 2007. Au final, le RNPG s’établit à M MAD 40, en hausse de 16% en dépit de la hausse des frais financiers et des amortissements générés par le développement. Notons, par ailleurs, que le premier opérateur hôtelier du Royaume poursuit son plan de développement. En effet, la société compte dans son périmètre depuis juillet 2008 un nouvel hôtel de 151 chambres à Essaouira exploité sous l’enseigne IBIS.

Concernant la même marque, elle projette l’ouverture d’un autre hôtel à Tanger d’une capacité de 200 chambres à horizon 2010. En outre, et afin de compléter son offre hôtelière 4* au Maroc, RISMA implante la marque SUITEHOTEL avec la reprise en location d’une unité hôtelière dans le quartier hivernage à Marrakech. L’hôtel devrait comprendre 112 chambres pour une ouverture prévue fin 2008. Par ailleurs, RISMA a entamé la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie upper-upscale de l’enseigne SOFITEL au Royaume à travers plusieurs actions : 􀂃 La rénovation du HILTON Rabat ; 􀂃 Le reclassement du SOFITEL DIWAN à Rabat sous la marque M GALLERY ; 􀂃 Et, l’édification de deux nouveaux SOFITEL de grand luxe : (i) SOFITEL CCC (168 chambres) et (ii) SOFITEL THALASSA RESORT AGADIR (198 chambres et 21 ryads).

Conclusion : RISMA tire amplement profit de l’élargissement de ses capacités d’accueil tout en poursuivant sa politique de maîtrise des charges opérationnelles. Nous maintenons notre opinion positive sur la valeur.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: