MAROC TELECOM : Pas de discussion entre VIVENDI et SAUDI TELECOM

Fait : VIVENDI préfère maintenir sa position dans MAROC TELECOM.

Analyse : Dans une déclaration à la chaîne de télévision Al Arabiya, reprise par Reuter’s, le patron de SAUDI TELECOM aurait déclaré que VIVENDI a refusé ses avances pour une éventuelle acquisition des parts du Groupe Média français dans le capital de MAROC TELECOM, dont la valeur de marché avoisinerait les USD 20 Md. Après son acquisition de 35% du capital d’OGER TELECOM pour USD 2,56 Md (lequel détient 55% de TURK TELECOM et 75% du Sud-Africain CELL C), le Groupe saoudien serait, en effet, à la recherche de relais de croissance au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. ITISSALAT AL MAGHRIB semblait être la cible idéale en raison de la solidité de ses agrégats financiers et de sa forte profitabilité.

Conclusion : De par son refus de procéder à une ouverture des discussions à propos d’une éventuelle cession de ses parts dans IAM, VIVENDI donne un signal fort de son attachement à sa filiale marocaine, considérée comme un maillon important du dispositif du Groupe français.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: