MANAGEM : Des réalisations contrastées à fin juin 2008

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : En dépit de (i) la baisse de 13% de la parité Dollar/Dirham, (ii) la dégradation de 37% du cours du zinc et (iii) le retrait des ventes de cuivre d’Akka, MANAGEM parvient à dégager au terme du premier semestre 2008 un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 1 371,2, en appréciation de 16,4% comparativement à la même période une année auparavant, capitalisant essentiellement sur : • La progression des revenus du cobalt suite à l’amélioration de 66% des cours spot et à l’augmentation de 11% des volumes vendus ; • L’accroissement de 68% du CA argent, tiré par l’effet combiné de la hausse de 22% des volumes et l’augmentation de 56% des prix de vente ; • Et, l’expansion des recettes de CMG (+203% pour le zinc et +47% pour le cuivre) compte tenu de la réduction des engagements de couverture.

Pour sa part, le résultat d’exploitation contient son élargissement à 3,4% à M MAD 194,5, grevé par (i) le renchérissement des coûts de production dans un contexte de flambée du coût des consommables et de baisse de la teneur de CMG et (ii) l’augmentation des amortissements. En revanche, le RNPG s’effrite de 67,4% à M MAD 88,3 consécutivement à la baisse de M MAD 62,1 des gains sur instruments financiers et à l’alourdissement de M MAD 60,8 de la charge d’impôt après la suppression de la provision pour reconstitution de gisements. En social, le chiffre d’affaires passe de M MAD 56,5 à M MAD 66,9 à fin juin 2008. A contrario, le résultat d’exploitation s’affaisse de 40% à M MAD 2,1. De son côté, le résultat financier effectue un bond significatif de 173,1% à M MAD 44,7.

Compte tenu de ce qui précède, la capacité bénéficiaire s’élargit de 158,3% à M MAD 47,7. A fin juin 2008, les réserves supplémentaires font état de (i) 251 tonnes métal d’argent, (ii) 1 179 tonnes métal de cobalt et (iii) 876 260 tonnes de cuivre. Par ailleurs, les six premiers mois de l’année en cours ont été marqués la (i) mise au point du procédé de traitement du cuivre provenant des nouveaux gisements avoisinant Akka, (ii) la finalisation de l’étude de faisabilité du projet Bakoudou au Gabon, (iii) le lancement de la construction du projet hydrométallurgique de production de sulfate de sodium et (iv) l’élargissement du portefeuille minier par l’acquisition de nouveaux permis tant nationaux qu’internationaux.

Sur le plan des perspectives, les priorités du deuxième semestre en terme de développement devraient porter sur :

• Le lancement de l’étude d’augmentation de la capacité à Imiter ;
• Le maintien d’un rythme soutenu de recherche et d’exploration ;
• La poursuite du projet Bakoudou ;
• La finalisation de l’étude de faisabilité du projet Pumpi en RDC ;
• Et, le développement et la diversification dans l’hydrométallurgie.

Enfin, les résultats de MANAGEM au second semestre 2008 devraient être impactés par l’amélioration du rythme de production du cuivre d’Akka, l’évolution du taux de change USD/MAD et l’orientation défavorable des cours spot, en particulier pour le cobalt et le zinc.

Conclusion : Tirant profit de l’allégement des engagements de couverture sur les métaux de base ainsi que sur l’amélioration de la production d’argent d’Imiter, MANAGEM parvient à maintenir ses indicateurs d’exploitation. Cette situation semble, a priori, difficile à défendre au second semestre au regard de l’évolution actuellement défavorable des cours et des métaux de base et des métaux précieux.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: