LESIEUR CRISTAL : Redressement probant des réalisations financières à fin juin 2008

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : Dans un contexte sectoriel marqué par (i) la poursuite de la tendance haussière des cours des huiles et des graines oléagineuse, (ii) la poursuite du démantèlement douanier sur les tourteaux de soja en provenance des USA et (iii) la faiblesse de la campagne nationale 2007-2008 d’huile d’olive, LESIEUR CRISTAL affiche une bonne tenue de son activité, parvenant à redresser ses indicateurs financiers. En effet, la société totalise un volume d’affaires de M MAD 2 209 à fin juin 2008 contre M MAD 1 627 une année auparavant, soit une progression de 35,8%, profitant notamment de la répercussion du renchérissement des matières premières sur les prix de vente.

Parallèlement, le résultat d’exploitation passe de M MAD 1 à M MAD 151, capitalisant sur (i) l’optimisation des achats et une meilleure anticipation des cours et (ii) le bon comportement des activités trituration et savon. Dans cette lignée, la marge opérationnelle s’établit à 6,8%. Pour sa part, le résultat non courant se bonifie de 66,7% à M MAD 10 sous l’effet de la baisse des dotations aux amortissements dérogatoires. Compte tenu de ce qui précède, la capacité bénéficiaire effectue un bond de 11,6x à M MAD 128, correspondant à une marge nette de 5,8%. En consolidé, le chiffre d’affaires s’élève à M MAD 2 305,5 (contre M MAD 1 706,0 en juin 2007) pour un RNPG de M MAD 104,5 (contre M MAD 9,2 en juin 2007).

Sur le plan des perspectives, la filiale Huiles & Corps Gras du Groupe ONA entend axer sa stratégie de développement sur : • La sécurisation et l’optimisation des approvisionnements ; • La défense des parts de marché via l’animation des marques leaders ; • La rationalisation des circuits de distribution ; • Et, une meilleure gestion des charges opérationnelles.

Conclusion : Epilogue heureux à la fin de la guerre commerciale ayant opposé LESIEUR CRISTAL à SAVOLA MOROCCO comme en atteste le rétablissement tant de l’activité que des marges de la filiale Huiles & Corps Gras du groupe ONA. Pourvu que ça dure !
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: