HPS : Un résultat net de M MAD 21,7 en repli de 77% comparativement au S1-2007

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : En dépit de la hausse de 26% de ses revenus récurrents, HPS contient l’évolution de son chiffre d’affaires semestriel à 7,7% à M MAD 72,7, pénalisé vraisemblablement par la faiblesse de la taille des nouveaux contrats acquis en 2008 comparativement à ceux initiés une année auparavant. Pour HPS, le premier semestre 2008 demeure marqué par :

• La signature de 9 nouveaux contrats ;
• La sélection par l’un des principaux organismes de paiement pour gérer son activité dans 22 pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient ;
• Et, le démarrage des premiers GAB d’ACOM au Japon basés sur la technologie POWERCARD.

Le déploiement de l’ensemble du parc (3 000 GAB) devrait prendre fin en décembre 2008 ; En revanche, le résultat d’exploitation s’effrite de 64,7% à M MAD 8,5, grevé par l’alourdissement de 27% des charges opératoires consécutivement à la mobilisation d’investissements importants (de l’ordre de M MAD 25) pour renforcer la structure actuelle. Il s’agit notamment de l’effort en Recherche & Développement, le lancement de la certification CMMI et la mise en place effective de la structure HPS Academy ainsi que l’aménagement des nouveaux locaux à CASANEARSHORE.

Par conséquent, la marge opérationnelle se contracte de 24 points à 11,7%. Parallèlement et suite à la baisse de 5,5% du dollar (sachant que 90% de l’activité de HPS est réalisée à l’export), le résultat financier creuse son déficit à près de M MAD -4,0. Au final, la capacité bénéficiaire se replie de 77,0% à M MAD 5,0, ramenant la marge nette à 6,9% contre 32,1% une année auparavant.

Conclusion : L’exploitation de HPS à fin juin 2008 semble pâtir d’un double effet négatif de ralentissement de l’activité et de constitution de dotations importantes. Toutefois, la taille et la maturité de l’entreprise acquises dans le marché mondiale du paiement électronique devraient lui permettre de mettre en oeuvre sa stratégie de développement à moyen et long terme.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: