FERTIMA : Un résultat net bénéficiaire de M MAD 1,6 contre M MAD -11,3 une année auparavant

Fait : Publications des résultats financiers à fin juin 2008.

Analyse : A fin juin 2008, la nouvelle filiale du Groupe CHARAF CORPORATION spécialisée dans le conditionnement et la commercialisation des engrais minéraux solides totalise un chiffre d’affaires de M MAD 309,2 en repli de 1,3% comparativement à une année auparavant. En revanche et profitant de l’élargissement considérable de ses stocks, dont la variation passe de M MAD -47,6 en 2007 à M MAD 143,0 en 2008, le total produits d’exploitation progresse de 69,8% à M MAD 455,9.

Signalons que la valeur des stocks a été impactée à la hausse de M MAD 21 consécutivement au changement de la méthode de comptabilisation. Par ailleurs, et suite au lancement d’un programme de départ volontaire, les charges de personnel se replient de 19,6% à M MAD 19,2. Dans ce sillage, le résultat d’exploitation s’établit à M MAD 20,8 contre M MAD -1,7 en S1 2007. La marge opérationnelle ressort, de facto, à 6,7%. Toujours déficitaire, le résultat financier se replie de 41,6% à M MAD -7,5, pâtissant de l’alourdissement de 31,7% des charges d’intérêts et du repli de M MAD 1,0 des reprises financières.

Suite à la constatation en charge non courante de M MAD 12 de frais de restructuration au titre de départs volontaires, le résultat non courant creuse son déficit de 275,5% à M MAD -10,2. Au final, le résultat net de la société passe d’un déficit de M MAD -11,3 à un bénéfice de M MAD 1,6, établissant la marge nette à 0,5%.

Conclusion : Les résultats financiers de FERTIMA à fin juin 2008 ressortent en nette amélioration par rapport au premier semestre 2007. Cette orientation favorable de l’activité devrait se poursuivre durant les années à venir suite à la prise de contrôle de la société par CHARAF CORPORATION. En effet, FERTIMA devrait bénéficier d’une nouvelle organisation, lui permettant de facto de profiter de plus d’efficacité opérationnelle notamment à travers la fermeture de plusieurs sites avec la possibilité de réaliser des plus-values sur ventes de terrains. En outre, FERTIMA devrait afficher davantage d’agressivité commerciale à destination des petites exploitations et adapter ses produits en fonction des besoins et des sols.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: