EQDOM : Progression de 14,7% à M MAD 116,2 de son résultat net à fin juin 2008

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : Au terme du premier semestre 2008, l’encours net des crédits d’EQDOM se hisse de 2,5%, comparativement au 31 décembre 2007 à M MAD 6 880,7, porté principalement par la hausse de 6,3% des créances nettes sur la clientèle à M MAD 6 326,5.

L’encours de refinancement se renforce, quant à lui, de 10,7% à M MAD 5 924,9, dopé par une hausse de 19,6% des dettes interbancaires à M MAD 5 201,3. Ces derniers représentent désormais près de 87,8% des dettes de la société de financement. De leur côté, et suite à une dépréciation de 28,2% à M MAD 714,9 de leur encours, la part des titres de créances émis se déleste de 6,1 points à 12,1%.

Au volet profitabilité, le PNB de la société s’affermit de 7,1%, par rapport au 30 juin 2007, à M MAD 302,9, intégrant :
  • Un léger retrait de 0,9% à M MAD 224 de la marge d’intérêt, grevée essentiellement par l’expansion des intérêts payés de 29,6% à M MAD 81,3, occasionnée par la hausse des taux de refinancement interbancaires ;
  • Un élargissement de 35,6% à M MAD 58,2 du résultat des opérations de crédit-bail et de location ;
  • Et, une progression de 31,8% de la marge sur commissions à M MAD 12,6.
Compte tenu du développement de l’activité via le renforcement des effectifs et le maillage du réseau de distribution, les charges générales d’exploitation se hissent de 8,2% à M MAD 108,1. Cette croissance, plus importante que celle du PNB, est à l’origine de la légère dégradation du coefficient d’exploitation de 0,3 point à 35,6%.

Notons, toutefois, que EQDOM affiche un des plus bas coefficients d’exploitation du secteur. Le résultat brut d’exploitation ressort, quant à lui, augmenté de 5,5% à M MAD 194,9. Parallèlement à l’évolution de son activité, les dotations nettes de reprises signent une hausse de 56,1% à M MAD 15,7. Toutefois, et dénotant d’une bonne maîtrise du risque, le taux de contentieux s’allège de 0,5 point à 14,6%.

Pour leur part, les créances en souffrance ressortent provisionnées à hauteur de 90,9%, contre 91,3% six mois plutôt. Tenant compte de ces éléments ainsi que de l’économie d’impôt réalisée suite à la baisse de 2,6 points de l’IS, le résultat net s’améliore de 14,7% à M MAD 116,2.

Conclusion : Grâce à son action commerciale ciblée, EQDOM affiche des réalisations semestrielles fort probantes, profitant notamment de la tenue du salon de l’automobile au cours du premier semestre 2008.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: