DELATTRE LEVIVIER MAROC : Bonne orientation de l’activité en S1 2008

Fait : Publication des résultats à fin juin 2008.

Analyse : A l’issue du premier semestre 2008, DLM maintient la croissance de son activité sur l’ensemble des segments, se traduisant par une progression de 26% du volume de la production, correspondant à M MAD 318,8 en valeur, en hausse de 48% comparativement à la même période en 2007.

En parallèle, son carnet de commande s’établit à M MAD 1 121, dont 20% à l’export, garantissant selon le Top Management de la société les chiffres d’affaires des exercices 2009 et 2010. Par filière, la branche du pétrole et du gaz représente 38% du carnet de commandes (en stagnation par rapport au premier semestre 2007) contre 34% pour le segment des cimenteries (vs. 10% en S1 2007). Il est à souligner que du fait d’une comptabilisation à l’achèvement, la mesure du chiffre d’affaires à mi-exercice n’est pas significative. A titre indicatif, ce dernier s’élève à M MAD 146,3 contre 242,5 au 30 juin 2007. De son côté, le résultat d’exploitation se monte à M MAD 21,3, en amélioration de 26% comparativement à la même période une année auparavant.

Ainsi, le REX/production s’élève à 6,69%. Alourdi par les charges d’intérêt qui passent de M MAD 4,4 à M MAD 6,7, le résultat financier creuse son déficit à M MAD - 6,7 contre M MAD -4,5 en S1 2007. Le résultat net s’élargit, dans ce sillage, de 30,9% à M MAD 10,6. Le rapport RN/production se fixe à 3,3%. Au volet de la prise de commandes, DLM a conclu deux nouveaux contrats pendant l’été 2008, avec :

* SBM pour la fabrication d’ancre de sussions (secteur offshore) ;
* Et, POLYSIUS SAS France pour la construction de la cimenterie de Beni Mellal et des éléments techniques de la cimenterie de Ben Ahmed. La société a également démarré la production de mâts d’éoliennes dans la nouvelle unité de Tit-Mellil, exclusivement dédiée à cette activité.

Conclusion : DLM semble en ligne avec ses objectifs financiers et son ambition de développer ses trois nouveaux axes stratégiques articulés autour de la construction offshore, l’éolien et l’export comme annoncé dans son Business Plan présenté à l’occasion de son introduction en Bourse.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: