DARI COUSPATE : Hausse de son résultat net de 80% à M MAD 16 au terme du premier semestre 2008

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : DARI COUSPATE présente au terme du premier semestre 2008 un chiffre d’affaires de M MAD 131,7, en progression de 61,6% par rapport à fin juin 2007, bénéficiant vraisemblablement d’un bon comportement des ventes ainsi que d’un effet prix suite à la répercussion du renchérissement des cours de la semoule et du blé dur sur le couscous et les pâtes alimentaires. Malgré une hausse de 69,5% à M MAD 101,2 des achats consommés de matières et de fournitures au premier semestre 2008, le résultat d’exploitation s’améliore fortement de 72% à M MAD 11,8, élargissant la marge opérationnelle de 0,9 point à 15,4%.

Pour sa part, et suite à la forte baisse des intérêts et autres produits financiers de M MAD 1,5 à K MAD 348,8 en juin 2008, le résultat financier passe de M MAD 1,4 au S1 2007 à K MAD 485,9 au S1 2008. Intégrant un résultat non courant de M MAD -1,9 au premier semestre 2008 (contre M MAD -2,6 à fin juin 2007), le résultat net semestriel se bonifie de 80% à M MAD 16. Par conséquence, la marge nette atteint 12,1% contre 10,9% à fin juin 2007. D’un point de vue bilanciel, le Fonds de Roulement se renforce à fin juin 2008 de 44,6% à M MAD 50,6, suite principalement à la hausse de 36,5% à M MAD 98,3 des capitaux propres (amélioration de M MAD 18,5 à M MAD 29,4 du poste autre réserve).

Le Besoin en Fonds de Roulement affiche, quant à lui, une progression de 51,1% à M MAD 46,7, redevable principalement au renforcement des stocks de produits finis de M MAD 10,6 à M MAD 15,9 et à l’allongement des délais de règlement accordés aux clients. De ce fait, la trésorerie nette générée par l’entreprise atteint M MAD 3,9 à fin juin 2008.

Conclusion : DARI COUSPATE confirme son leadership sur un marché du couscous dynamique notamment à l’export et renforce tant ses marges d’exploitation que ses marges nettes, en dépit de la pression exercée par le renchérissement des prix des intrants.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: