BMCE BANK : Progression de 59% du PNB consolidé à MAD 3,1 Md pour un RNPG de M MAD 469

Fait : Le Groupe bancaire BMCE Bank fait état de performances très favorables à fin juin 2008.

Analyse : Portée par la poursuite de l’extension du réseau bancaire (ouverture de 31 nouvelles agences à fin août 2008), les ressources consolidées en provenance de la clientèle se hissent de 29,7% à MAD 106,3 Md, dont près de 79% drainés par la Banque de Distribution au Maroc. Cette dynamique a été accompagnée par une nette amélioration de la structure des dépôts avec un allégement de 6 points de la part des ressources rémunérées à 38,2%. Par ailleurs, il convient de signaler que la Banque renforce son positionnement sur le segment des MRE avec des dépôts en hausse de 15% induisant un gain en part de marché de 55 points de base à 10,5%.

De même, les dépôts de l’activité Corporate s’améliorent de 60% passant de MAD 8 Md à MAD 13 Md à fin juin 2008. Parallèlement, l’encours consolidé de créances à la clientèle augmente de 32,2% à MAD 85,8 Md. L’activité agrégée assure 63,1% des crédits distribués, soit MAD 54,1 Md, en hausse de 8,7% comparativement au 31/12/2007. Cette performance recouvre principalement une expansion de 9,8% à MAD 26,5 Md des crédits de trésorerie et à la consommation combinée à une progression de 17,5% à MAD 13,2 Md des crédits immobiliers. La part de marché de la Banque sur ce segment d’activité s’améliore passant de 11,8% à 13,2% à fin juin 2008. De leur côté, les crédits à l’équipement enregistrent un accroissement de 7,4% à MAD 11,5 Md.

Pour sa part, l’actif financier à la juste valeur s’élargit de 86,1% à MAD 25 Md. Cette hausse est principalement alimentée par :
  • Un renforcement de 131,7% à MAD 7,3 Md des Bons du Trésors ;
  • Une augmentation de 106% à MAD 8,8 Md des actions en portfeuille ;
  • Et, une appréciation de 103,3% à MAD 7,7 Md des instruments financiers dérivés.
Dans ce sillage, le produit net bancaire consolidé signe une hausse de 59,1% à MAD 3,1 Md comprenant :
  • La progression de 67,8% à MAD 2,0 Md de la marge d’intérêt dont la contribution dans le PNB s’élargit de 3,4 points à 65,6% ;
  • L’accroissement de 60,3% à M MAD 627,1 de la marge sur commissions traduisant l’accélération du développement commercial (hausse de 10% à 919 000 unités des cartes monétiques) ;
  • Et, une augmentation de 26,7% à M MAD 465 du résultat des opérations de marché.
Par pôle d’activité, la Banque au Maroc contribue à hauteur de 47,7% du PNB consolidé du Groupe, tandis que les filiales à l’international assurent 39,3% des revenus opérationnels, contre 8,3% pour les services financiers spécialisés ; le reste émanant de la gestion d’actifs. Dans un contexte de conduite d’un programme d’investissement portant sur l’extension du réseau au Maroc et de l’activité à l’international, les charges générales d’exploitation s’alourdissent de 53,9% à MAD 1,7 Md. Néanmoins, grâce à la progression notable du PNB, le coefficient d’exploitation s’améliore de 1,8 point à 55%. Au volet risque, la charge de risque s’allège de 14% à M MAD 93,8 consécutivement à la réalisation d’importantes reprises aux provisions (M MAD 223) reflétant les performances de l’activité de recouvrement.

En effet, le stock de créances en souffrance de l’activité agrégée baisse de 6,3% à MAD 2,4 Md, soit un taux de contentieux de 4,5%, contre 5,2% au 31/12/07. Le taux de couverture passe, quant à lui, de 86,9% à 87,3%. Au final, le résultat net part du Groupe ressort en amélioration de 23,4% s’élevant à M MAD 469,1. La ventilation de celui-ci par secteur d’activité affiche une contribution de près de 59% de la Banque au Maroc, de 14,6% des filiales à l’international et de 15,6% des services financier spécialisés.

Conclusion : Les réalisations du Groupe BMCE Bank à l’issue du premier semestre 2008 dénotent de l’efficacité de sa stratégie de croissance interne soutenue par les performances de ses filiales à l’international, notamment du groupe BOA dont la contribution au RNPG s’élève à 9,5%. Signalons à ce titre que BMCE Bank a renforcé ses participations dans le Groupe bancaire africain à 42,5% en juillet 2008, contre 35% à l’acquisition.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: