BCP : Un Résultat net social en progression de 28% à M MAD 471 au 30 juin 2008

Fait : Publication des résultats semestriels à fin juin 2008.

Analyse : La Banque Centrale Populaire clôture le premier semestre 2008 sur une bonne tenue de son activité :

- Concentrant près de 32% du total bilan, le portefeuille d’investissement diminue de 31% comparativement au 31/12/07 pour se fixer à MAD 26,3 Md. Cette baisse a été en faveur des titres de transaction et de placement lesquels se renflouent de près de 3 fois pour s’élever à MAD 13,7 Md ;
- Dénotant de la poursuite de la dynamique de développement du corporate banking, l’encours net des crédits augmente de 17,7% comparativement au 31/12/07 pour s’établir à MAD 14,6 Md. Cette évolution est principalement redevable à la progression de 28,9% à MAD 6,3 Md des crédits à l’équipement, et dans une moindre mesure, de 5,2% à MAD 7,2 Md des crédits de trésorerie et à la consommation. Notons que les crédits immobiliers se limitent à MAD 1 Md en juin 2008, soit à peine 6,8% du portefeuille de créances ;
- De leur côté, les ressources passent de MAD 74,9 Md à fin décembre 2007 à MAD 74,1 Md en juin 2008, soit une légère baisse de 1,2% consécutive à la réduction de 1,4% à MAD 64,1 Md de la trésorerie excédentaire en provenance des BPR ;
- Dans ce sillage, le PNB s’améliore de près de 12% comparativement au premier semestre 2007 se fixant à M MAD 692,2. Cette évolution inclue :
  • Une amélioration de 36,3% à M MAD 285,3 de la marge d’intérêt reflétant une vraisemblable optimisation de la structure des coûts combinée à l’élargissement du portefeuille de crédits. La contribution de la marge d’intérêt dans le PNB s’élargit, de ce fait, de 7,4 points à 41,2% ;
  • Une quasi-stabilisation du résultat des opérations de marché à M MAD 257,4 intégrant une contraction de 25,4% à M MAD 151,5 du résultat des opérations sur titres de placement compensée par un accroissement de près de 105% à M MAD 105,9 du résultat des opérations de change ;
  • Et, une réduction de 2,8% à M MAD 109,9 de la marge sur commissions dont la part dans le PNB passe de 18,3% à 15,9%.
- Pour leur part, les frais généraux (incluant les charges refacturées aux BPR) s’alourdissent de 10,3% à M MAD 506,2 principalement sous l’effet de la hausse de 21,3% à M MAD 226,3 des charges externes ;
- Ainsi, le résultat brut d’exploitation se bonifie de 24,1% comparativement à S1-2007 s’élevant à M MAD 706,5. Celui-ci inclue un résultat sur immobilisations financières de M MAD 96,7 ;
- Au final, intégrant un résultat non courant de M MAD 18,4 contre M MAD 7,2 en S1-2007, le résultat net social ressort en hausse de 27,8% à M MAD 471,5.

Conclusion : Les réalisations financières de la BCP mettent en lumière la nouvelle logique stratégique de l’établissement qui vise le renforcement de son positionnement sur les métiers de la Banque de financement et d’investissement.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: